DPPI
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Skrela : "Quasiment éliminés"

Skrela : "Quasiment éliminés"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 16/12/2007 à 14:30
En perdant sur le terrain de Cardiff, le Stade français a grandement hypothéqué ses chances de qualification pour les quarts de finale de la Coupe d'Europe.

Le drop de Dai Flanagan, l'ouvreur de Cardiff, à quelques secondes du coup de sifflet final, a sans doute scellé le sort du Stade français. Ce joueur, encore inconnu la saison dernière puisqu'il n'était qu'amateur, a été un des bourreaux des Parisiens. David Skrela ne pouvait que rendre hommage à son homologue du jour : "Il a fait un bon match avec une équipe qui avançait, il a bien géré le jeu et réalise un drop goal qui nous empêche de prendre le point de bonus défénsif." Un petit point qui risque de faire la différence lors du décompte final : "Désormais notre place en Coupe d'Europe est menacée. Il faut être réaliste, c'est quasiment fini pour nous. Il faudrait beaucoup de chance pour que nous nous qualifions."

Cette désillusion est aussi dûe à des errances en première période, pendant laquelle la pression des locaux a fortement perturbé les champions de France : "A chaque fois que nous jouons à l'extérieur, sur le sol britannique en tous les cas, il semble que nous ne soyons pas en mesure de gagner. En première période, ici et il y a quelques semaines à Bristol, nous ne sommes pas parvenus à rentrer dans le match."

Le club de Max Guazzini se retrouve dans une situation périlleuse. Avec seulement neuf points au compteur, les Parisiens doivent maintenant réaliser un sans-faute, et espérer récupérer des points de bonus offensif : "Il nous reste deux matchs à jouer et pour retourner la situation, il faudrait beaucoup de chance. Nous devons battre Bristol à Paris et les Harlequins chez eux. Nous allons voir ce qu'il se passe dans les prochaines rencontres." Effectivement, sur le papier, David Skrela résume parfaitement la situation. Le challenge n'est pas évident mais les hommes de Fabien Galthié aiment ce genre de défis.