Article
commentaires
Coupe d'Europe

Paris, la mauvaise affaire


Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 15/12/2007 à 15:40
Paris, la mauvaise affaireLe Stade français s'est incliné à Cardiff (31-21) lors de la 4e journée et se complique sérieusement la tâche en vue des quarts. Le point de bonus défensif était en poche jusqu'au drop fatal de Flanagan à la dernière minute.
 

Paris peut nourrir des regrets ! A l'image de cette action de la 52e. Paris était alors mené 25-13. Depuis le début de la seconde période, Paris avait retrouvé un collectif malgré les nombreux remaniements et un placement incongru de Mathieu Blin en troisième ligne à la place de Remy Martin. Peu importe, sur le terrain à cette 52e minute-là, cela ne se ressentait pas du tout. Au contraire, les Parisiens, bousculés dès le début de la rencontre et menés un temps 13-0, se sentaient mieux.

Messina, entré en remplacement de Glas (béquille), ramassait un des seuls ballons perdus par les Blues. La relance était terrible. Mais le Grenoblois de formation ne voyait pas sur son extérieur l'ailier Saubade. En fixant le dernier défenseur, il préfèrait servir intérieur Corleto. Ce deux contre un gâché coûtait au final le point de bonus défensif.

Un précieux point qui aurait permis aux Parisiens d'y croire encore. Car maintenant, Paris voit les quarts de finale s'éloigner dangereusement. Avec deux défaites en poule (à Bristol et à Cardiff), la qualification sera très compliquée à décrocher.

Rugby enthousiasmant

A l'ombre du Millenium Stadium de Cardiff, le petit Arm's Park a vibré de toutes ses travées ce samedi après-midi pour saluer la très belle performance de ses protégés. Dans le sillage d'un Shlanklin, d'un Ruch ou encore d'un Jamie Robinson étincelants, les Blues de Cardiff n'ont fait que confirmer leur forme de cette saison. Après avoir largement bousculé des Parisiens dans la boue de Jean-Bouin il y a huit jours, ils ont mis à profit un temps froid mais sec pour développer un rugby très intéressant et enthousiasmant.

Un essai leur a même été refusé après moins d'une minute de jeu. L'ailier James se rattrapait au bout des arrêts de jeu de la première période en se jouant de Skrela pour un score de 20-7 à la mi-temps. Tous les rebonds étaient pour les coéquipiers de Gareth Thomas qui ont pris la tête de la poule 3. Tout, même le drop de Flanagan qui privait les Parisiens du bonus défensif.

Le Stade français a rendu une copie bien pâle à l'image de ce geste de nervosité du pilier Roncero qui a écopé d'un carton jaune. Vraiment, c'est bien la mauvaise affaire de cette quatrième journée!