Coupe d'Europe

Le défi de Clermont

Pour ses retrouvailles avec la H Cup, l'ASM Clermont Auvergne se retrouve dans la poule la plus relevée avec notamment le champion en titre : les Wasps de Londres.

 
Le défi de Clermont - Rugby - Coupe d'EuropeDPPI
 

Poule 5

.CLERMONT (Fra)

Pour son retour en Heineken Cup, Clermont a eu droit à un tirage de choix. Si le trésorier auvergnat peut se frotter les mains, l'entraîneur n'a pas fini de se gratter la tête. Il va y avoir du monde au stade Michelin pour voir les Wasps et le Munster, les deux derniers vainqueurs de la H Cup, et Llanelli, demi-finaliste la saison dernière, mais la qualification pour les quarts de finale s'annonce compliquée. Les clermontois, vainqueurs du dernier challenge européen, devront faire mieux que lors de leur dernière participation à la H Cup en 2005/2006. Cette année-là, ils avaient remporté une seule victoire pour cinq défaites.

Chances de qualification : 20%

.WASPS (Ang)

Vainqueurs de la dernière édition, les Wasps de Londres se présentent comme les favoris de cette Heineken Cup. Ils vont tenter de conserver leur couronne en s'appuyant sur leurs leaders emblématiques comme Lawrence Dallaglio, Phil Vickery, Joe Worsley ou Raphaël Ibanez. Beaucoup d'expérience dans cette formation mais aussi de l'enthousiasme grâce à la montée en puissance de nombreux espoirs comme Paul Sackey et l'arrière Danny Cipriani. Les Wasps ont un effectif incroyable.

Chances de qualification : 30%

.MUNSTER (Irl)

Les bourreaux de Biarritz lors de la finale 2006 ont été moins étincellants la saison dernière. Eliminés dès les quarts de finale, les Munstermen sont apparus fatigués. La province irlandaise serait-elle en bout de cycle ? Cette formidable génération emmenée par Paul O'Connell, Peter Stringer et Ronan O'Gara n'arrive pas à renouveller les performances passées et la relève n'est pas assurée. Cette saison pourrait être celle des désillusions à moins que l'orgueil irlandais ne fasse des nouveaux miracles.

Chances de qualification : 25%

.LLANELLI (PdG)

Les Scarlets de Llanelli ont été la bonne surprise de la dernière édition. Après s'être débarrassés du Stade toulousain lors de la phase de poule, les Gallois avaient créé la surprise en éliminant le Munster, alors tenant du titre, dès les quarts de finale. En jouant un rugby ambitieux, Llanelli avait déstabilisé tous ses adversaires avant d'échouer aux portes de la finale après un match épique face à Leicester. Alix Popham, Dwayne Peel, Stephen Jones mais aussi l'Irlandais Simon Easterby sont toujours là et les Scarlets visent toujours plus haut.

Chances de qualification : 25%

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |