Coupe d'Europe

Clermont échoue d'un rien

Dans un match de très haut niveau, Clermont s'est incliné chez les Wasps (25-24), lors de la 4e journée de la H Cup. Complètement dépassé en première période, l'ASM s'est rebellé et aurait même pu repartir avec plus que le simple bonus défensif...

 
Clermont échoue d'un rien - Rugby - Coupe d'EuropeDPPI
 

Etrange ou spectaculaire. Difficile de trouver quel adjectif conviendrait le mieux à cette rencontre entre les Wasps et Clermont. Difficile aussi, pour les Auvergnats, de décider si le verre est à moitié plein ou à moitié vide. Venu à Londres pour décrocher le bonus défensif après sa victoire du match aller (37-27), l'ASM a rempli sa mission en échouant à un point. Mais les hommes de Vern Cotter auraient pu tout aussi bien repartir avec un succès, tant ils ont dominé la seconde période, qu'avec une rouste monumentale si les Anglais étaient restés sur leur rythme de la première période.

Toute la rencontre a été une sorte d'ode au beau jeu. Complètement folle par instants et digne du rugby à sept ou les trois-quarts se sont fait plaisir, trois des six essais inscrits par les deux formations étant d'ailleurs des réalisations de 80 mètres. Les Anglais et les Auvergnats n'ont eu de cesse de faire vivre le ballon, le plus bel exemple étant cet essai inscrit en contre par Aurélien Rougerie juste après la pause, après une séquence de jeu de près de cinq minutes, sans interruption depuis la reprise de la rencontre.

Monstrueux Cipriani

Clermont échoue d\'un rien - Rugby - Coupe d'Europe Mais revenons à Clermont qui peut décidemment bien nourrir des regrets. Complètement dépassés par l'envie anglaise, les Jaunards ont encaissé deux essais dans le premier quart d'heure. Par Reddan suite à un ballon lâché par Mignoni (7e), puis par Voyce sur une superbe attaque au large de toute la ligne de trois-quarts des champions d'Europe (14e). Le jeu au pied somptueux et intelligent de Danny Cipriani a constamment fait mal à l'ASM. Le jeune ouvreur (20 ans) est d'ailleurs à l'origine de la troisième réalisation, signé Sackey, mouvement initié dans ses propres 22m (32e).

A ce moment du match, on ne voit pas comment Clermont, mené 22-0, va pouvoir ne serait-ce que sortir la tête de l'eau sur un des rares terrains d'Europe épargné par la pluie. L'essai juste après la pause du capitaine clermontois, aussi opportuniste soit-il, n'explique pas tout. Sans doute les Wasps se sont-ils vus déjà gagner la rencontre. Mais surtout, sans doute avaient-ils trop donnés pour tenir pendant 80 minutes à ce rythme. Clermont va alors en profiter, multipliant les actions de jeu et les séquences au sol pour user un peu plus le tenant du titre de cette H Cup.

Ibanez manque le KO

Malgré une infériorité numérique - expulsion de Jamie Cudmore suite à une bagarre -, l'ASM va revenir grâce à un essai de Delasau. Parti de ses propres 22m, le Fidjien, en un crochet, s'ouvre la voie de la terre promise et permet à sa formation d'entrevoir le bonus défensif (22-17, 65e). La partie devient encore plus folle et semble vouloir basculer d'un côté... puis de l'autre la minute suivante. Si Raphael Ibanez n'est pas loin de refroidir définitivement les Auvergnats en échouant à un mètre de la ligne, Danny Cipriani s'en charge avec une pénalité qui relègue l'ASM à huit points (25-17, 79e).

Clermont n'abdique pas pour autant et s'imagine sans doute maudit quand Alex King, ancien Wasps, manque sa pénalité à la 80e. C'est sans compter sur la folie ambiante. Une dernière percée d'Estherhuizen, un travail de sape des avants auvergnats et un essai en force d'Etien offre à l'ASM le bonus défensif tant convoité (25-24, 80e+4). Troisièmes avec 10 points à trois points des Wasps, avant Munster-Llanelli dimanche, les Clermontois devront attendre les deux dernières rencontres, devant la province Irlandaise et au pays de Galles, pour savoir si c'est un point de gagné ou quatre de perdus...

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |