Reuters
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Ce sera le Munster

Ce sera le Munster

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 27/04/2008 à 15:15
Vainqueur au forceps des Saracens (18-16) dimanche au terme d'une demi-finale très intense, le Munster rejoint Toulouse en finale de la Coupe d'Europe. Une finale de rêve...

Il aura donc fallu attendre 13 ans pour voir cette finale. Toulouse-Munster, le choc entre les deux équipes les plus assidues du dernier carré de la H Cup (15 participations à elles deux), marquera donc l'épilogue de cette édition 2008. 24 heures après Toulouse, les Irlandais ont composté leur billet pour Cardiff au terme d'une sacrée bataille face aux Saracens, qui évoluaient pour la première fois à ce niveau de la compétition. Les Anglais n'ont pas souffert de la comparaison. Ils peuvent même nourrir des regrets de ne pas avoir décroché la timbale, comme sur cette ultime action. Alors qu'un drop ou une pénalité aurait pu les expédier au paradis, ils n'ont pas réussi à place leur ouvreur Glen Jackson sur orbite.

Les Saracens, incisifs dès le coup d'envoi, furent pourtant les premiers à ouvrir le score, dès la 5e minute, grâce à leur ailier Kameli Ratuvou. Un essai de folie, sur une action de près de 100 mètres. Le ton était donné. Mené 7-0, le Munster a alors affiché toute sa force de caractère, en ne cédant jamais à la panique. Contenus dans leurs 22m, les hommes de Declan Kidney se contentaient dans un premier temps de réduire la marque sur une pénalité réussie par O'Gara.

Trois cartons en cinq minutes !

Puis ce fut le festival de la Red Army. Deux essais dans le dernier quart d'heure du premier acte pour assommer les Sarries, d'abord par O'Gara puis par Quinlan, qui profitait juste avant le repos d'une belle percée de Doug Howlett. Confortablement installé aux commandes à mi-parcours, le Munster tenait sa finale (15-7). Mais les Saracens ont de la ressource. Ils allaient le montrer au retour des vestiaires. A tous els sens du terme, le Munster dut laisser passer l'orage. Celui, venu du ciel, qui s'est abattu sur la Ricoh Arena, et un second, plus terrible encore, imposé par les Anglais.

Le tournant du match est intervenu à l'heure de jeu. Revenus à deux petits points grâce à deux pénalités de Jackson (13-15), les Saracens se sont retrouvés en supériorité numérique. La chance de leur vie. Il ne leur fallait que trois minutes pour la gâcher, le temps de concéder à leur tour non pas un, mais deux cartons jaunes ! Un échange de pénalités plus tard, le Munster gardait un souffle d'avance (18-16). C'est là, face aux derniers assauts anglais, que l'expérience irlandaise a pesé de tout son poids.

Le Munster n'a pas fait que son bonheur en s'imposant dimanche. Il permet également au rugby français d'obtenir une septième place pour la prochaine H Cup. Conséquence, le 7e du Top 14 sera qualifié pour l'édition 2008-2009. Virtuellement, Montauban se retrouve donc dans la cour des grands et Castres, solide 6e, y a déjà un pied. Grâce à Toulouse, et au Munster, le rugby tricolore a gagné deux fois ce week-end...