Icon Sport

France 2023 : Veillée d’armes pour un Mondial

Veillée d’armes pour un Mondial

Le 14/11/2017 à 18:50Mis à jour Le 14/11/2017 à 22:08

Qui organisera la Coupe du monde 2023 ? A la veille de connaitre le verdict, le président de la FFR, Bernard Laporte a enchaîné les réunions à World Rugby, tandis que son bras droit à France 2023, Claude Atcher paraissait impatient de connaitre le résultat.

La tension est palpable. On pressent que le Royal Garden hôtel va être le théâtre d’un match à trois, "importantissime" pour le rugby mondial. C’est ici que depuis deux jours se tient l’assemblée générale de World Rugby mais surtout ce mercredi le vote du conseil de l’instance qui déterminera le pays hôte du Mondial 2023.

Et dans le hall de l’établissement, il n’est question que de cela. Les membres des délégations irlandaises, sud-africaines et bien sûr françaises déambulent, serrent les mains des dizaines et dizaines de présidents de fédération qui quittent les salles de réunions. Ainsi, les patrons du rugby malgache, japonais ou encore de San Marin saluent chaleureusement Claude Atcher, le directeur de France 2023 dont l’inquiétude pour le scrutin du lendemain est palpable.

Claude Atcher - 9 février 2017

Claude Atcher - 9 février 2017AFP

0
0