Getty Images

Rugby Cahmpionship - La Nouvelle-Zélande remporte un sixième succès face à l'Afrique du Sud (24-25)

Face à des Boks valeureux, les All Blacks se sont montrés intraitables

Le 07/10/2017 à 18:50Mis à jour Le 07/10/2017 à 20:29

RUGBY CHAMPIONSHIP - Au terme d'une rencontre renversante et de grande qualité, la Nouvelle-Zélande est allée remporter un sixième succès en six rencontres face à l'Afrique du Sud (24-25), au Cap samedi. Déjà assurés du titre, leur cinquième depuis la création du Rugby Championship, les hommes de Steve Hansen ont réussi le pari de terminer la compétition invaincus une deuxième année de suite.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Exclusivité Eurosport Player : Suivez 100% du championnat !

Voir sur Eurosport

C’est typiquement ce genre de match qui fait aimer le rugby, tant l’Afrique du Sud et la Nouvelle Zélande ont donné leur maximum ce samedi. En s'imposant au bout du suspens (25-24) les Néo Zélandais ont réalisé un sans faute pour la deuxième année consécutive dans ce Rugby Championship.

Pourtant cette fois, ils se sont fait peur au Cap, tremblant jusqu’à l’ultime seconde d’un duel de très haut niveau. Et l’on aura même eu le droit à un bonus en fin de première période, les deux formations poursuivant l’opposition 10 minutes après la fin du temps réglementaire. Cela s’est finalement joué sur des détails et les Blacks sont allés chercher un succès au forceps (24-25).

L’exclusion de Damian de Allende a couté cher aux Springboks, d’un geste pourtant évitable. Il reste moins de 5 minutes à jouer quand le centre sud-africain percute le coude en avant Lima Sopoaga, lors d’une tentative de drop. Jérôme Garces, arbitre français de cette affiche, n’hésite pas et donne une pénalité aux All Blacks qui font le break (76’, 17-25). Un coup de pied décisif puisque dans la foulée, Malcolm Marx conclut un ballon porté (78’) qui fait se lever le Newlands Stadium mais qui s’avère finalement insuffisant pour l’Afrique du Sud.

Une intensité incroyable, trois essais de chaque côté

Ce qui ressort aussi de cette rencontre, c’est son rythme et une folle envie de jouer tous les ballons. Humiliés 57-0 à Auckland il y a trois semaines, les Sud Africains n’ont pas pris leur revanche mais ont lavé l’affront. Auteur du dernier essai, Malcolm Marx est un symbole. Il est venu gratter trois ballons dans des rucks mais le talonneur a surtout montré la voie, sans cesse, tout comme son capitaine Eben Etzebeth. Ross Cronje (45’) et Jean-Luc Du Preez (65’) sont les autres finisseurs des Boks dont le jeu de mouvement est désormais bien rodé.

N’empêche que ce sont encore et toujours les Néo-Zélandais qui sortent vainqueurs, bien lancés par un essai qui fera débat mais récompensant une belle entame. Il a fallu un long arbitrage vidéo pour valider le toucher à terre de Ryan Crotty, profitant d’un dégagement de Elton Jantjies contré (32’). Le huitième essai en neuf matches de Rieko Ioane, en contre (59’), et celui de Damian McKenzie (69’), ont démontré cette capacité à exploiter toute faille adverse. Dire que le XV de France s’apprête désormais à affronter ces deux nations…

0
0