Icon Sport

Plaquages ratés, mêlées perdues...Les chiffres d'une humiliation historique pour les Springboks

Plaquages ratés, mêlées perdues... : Les chiffres d'une humiliation historique pour les Springboks

Le 16/09/2017 à 17:16Mis à jour Le 16/09/2017 à 17:39

Rugby Championship - L'Afrique du sud a connu sa plus large défaite ce samedi en Nouvelle-Zélande (57-0). Si les All Blacks ont été irrésistibles, les chiffres traduisent également un naufrage des Springboks, même dans leurs secteurs traditionnellement forts.

Les Sud-Africains ont vécu ce samedi leur 62-13 à eux, ce score tristement célèbre en France depuis le quart de finale de Coupe du monde désastreux face aux All Blacks en 2015. En pire, puisque la valise est assortie d'un dégradant 0 dans leur colonne "points marqués". En 2002, ils en avaient pris 53 à Twickenham face au XV de la Rose mais André Pretorius avait inscrit une pénalité et ils n'étaient donc pas fanny. L'an dernier à Durban, les Blacks leur avaient également infligé 57 points mais pour un score final de 57-15.

33% de plaquages ratés

Un triste record, donc, pour la nation arc-en-ciel, qui a failli. Sa défense en premier lieu, évidemment. Dépassés, les Boks ont raté 33 des 99 plaquages qu'ils ont eu à effectuer, soit un ratio effarant d'un sur trois. Il dépasse même un sur deux pour le pauvre Raymond Rhule (9/17), situé sur le terrain en face de l'insaisissable Rieko Ioane. Habituellement réputés dans le combat au sol, ils ont concédé 18 turnovers, soit 5 de plus que leurs adversaires. Enfin, la qualité de circulation et de vitesse du jeu neo-zélandais a permis à la meilleure équipe du monde de battre 33 défenseurs sud-africains.

Martyrisés en touche et en mêlée

Plus étonnant, les Springboks ont été vaincus sur leur habituel point fort : la conquête directe. Quand les Kiwis n'ont perdu qu'une seule de leurs quatorze touches, les partenaires d'Eben Edzebeth en ont rendu 5 sur 14 (36%). Le trait est grossi en mêlée puisqu'ils n'ont pu conserver le ballon que trois fois sur les six mêlées où ils ont eu l'introduction. Les All Blacks ont dans le même temps fait un parfait 7 sur 7, l'ultime démonstration de leur invulnérabilité devant une équipe d'Afrique du Sud qui, elle, était dans un jour sans. Dans ces conditions, la claque ne pouvait être qu'historique.

0
0