Rugby Championship

Four-Nations, Wallabies: Les Brumbies en force !

Le nouveau sélectionneur de l’Australie, Ewen McKenzie, a dévoilé son XV de départ pour affronter la Nouvelle-Zélande, ce samedi. Comme on pouvait s’y attendre, les Brumbies, finalistes malheureux du Super Rugby, y figurent en nombre.

 
Australie: Les Brumbies en force ! - Rugby - Rugby ChampionshipIcon Sport
 

Pas de temps à perdre, il y a un match à domicile à gagner. L’ancien entraîneur du Stade français, Ewen McKenzie, aujourd’hui aux commandes de sa sélection nationale, a choisi de s’appuyer sur une stratégie simple et efficace pour composer son premier XV de départ. Celle des hommes en forme. Et qui sont-ils ? Les Brumbies évidemment ! Ces derniers ont tout juste eu le temps de sécher leurs larmes de la finale de Super 15 perdue face aux Chiefs d’Hamilton qu’ils se retrouvent propulsés titulaires avec leur sélection nationale.

Aussi, McKenzier a disposé un Brumbie à chaque poste formant la colonne vertébrale, à une seule exception, celui de la mêlée, où le génie Genia semble incontournable : Stephen Moore au talonnage, Ben Mowen en huit, Matt Toomua à l’ouverture, Christian Leali’ifano en premier centre (ou en cinq-huitième, comme le disent les Anglo-saxons) et enfin Jesse Mogg à l’arrière. Avec le pilier Ben Alexander, on arrive à un total de six Brumbies titulaires, auxquels il faut ajouter quatre remplaçants : Scott Sio, Scott Fardy, Nic White, et Tevita Kuridrani.

Cooper sur le banc, O’Connor à l‘aile

McKenzie aligne donc dix Brumbies sur sa feuille de match. Et qu’importe si ceux qui prendront place sur le banc n’ont pas la moindre expérience du niveau international. Fait qui confirme encore la foi que voue Ewen McKenzie en sa stratégie de l’homme en forme : "Quand nous avons construit l’équipe, nous n’avons pas pensé une seule seconde au nombre de sélections de chacun ou le nombre de joueurs non-capés", a t-il confirmé à la presse australienne. "Le fait que certains de mes gars n’aient jamais disputé de Test n’est pas un problème. Tout le monde doit bien commencer un jour, et nous ne les avons pas choisi sur leur seule finale".

Finale à laquelle les autres sélectionnés ont assisté depuis les tribunes ou leur canapé, comme Quade Cooper qui, malgré son statut de star, revient en sélection sur la pointe des pieds (il sera remplaçant samedi), ou encore James O’Connor qui, en dépit de son image de "prodige du rugby australien" que le précédent sélectionneur Robbie Deans avait bombardé ouvreur, retrouve sagement son aile. A l’évidence, les temps sont durs pour les stars australiennes. Mais, à l’image des Brumbies qui se sont hissés en finale sans la moindre star (connaissiez-vous le néo-Grenoblois Peter Kimlin, avant la finale ?), Ewen McKenzie a donné sa confiance à ceux qui se sont montrés exemplaires, sur le terrain comme en dehors. En Australie, un nouvelle page se tourne...

Le XV de départ: Mogg ; Folau, Ashley-Cooper, Leali'ifano, O'Connor ; (o) Toomua, (m) Genia ; Mowen, Hooper, McMeniman ; Horwill, Simmons ; Alexander, Moore, Slipper.

Les remplaçants: Fainga'a, Sio, Kepu, Fardy, Gill, White, Cooper, Kuridrani.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |