White - Australie Argentine - 14 septembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Rugby Championship

Four-Nations 2013, Australie-Pumas (14-13): Service minimum pour les Wallabies contre les Pumas

Service minimum pour les Wallabies contre les Pumas

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 14/09/2013 à 21:37 -
Par Rugbyrama - Le 14/09/2013 à 21:37
L'Australie a remporté son premier match de justesse face à des Pumas accrocheurs. Mais pas pour autant de quoi rassurer les Wallabies (14-13).

Enfin une victoire pour l’Australie ! Les Wallabies ont dû attendre la quatrième journée de ce Four Nations pour connaitre les joies du succès (14-13). Mais que ce fut dur face à l’adversaire le moins fort de la compétition, qui a fait douter jusqu’au bout des Australiens à la dérive en conquête sous la pluie battante de Perth. Pas de quoi revenir sur les pas des deux géants que sont la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud, hors de portée, et tout juste l’occasion de relever un peu la tête l’espace d’une rencontre forcément pas des plus spectaculaires mais au combien prenante et pleine de suspense.

Oui, l’Australie a tremblé. Pourtant bien partis, notamment grâce à un éclair de Folau (28e), avec un avantage confortable à la pause au vu des conditions climatiques (14-3), les hommes d’Ewen McKenzie ne sont jamais vraiment ressortis du vestiaire. Affichant au fil des minutes leurs énormes lacunes dans tous les compartiments de la conquête, que ce soit avec leur mêlée des plus fébriles ou par leurs nombreuses touches rendues à l’adversaire, les Wallabies ont bien failli, sous des trombes d’eau, boire le calice jusqu’à la lie.

L’étrange stratégie des Pumas

Heureusement pour eux, l’Argentine avait décidé d’être généreuse ce samedi à Perth. Et de faire des choix stratégiques bien particuliers. En préférant trouver la touche plutôt que les poteaux de près au retour des vestiaires, puis en adoptant la tactique inverse sur longue distance (54e), les Pumas se tiraient sans le savoir une balle dans le pied en laissant trainer des points précieux. Des choix pas toujours très judicieux face à des Australiens de plus en plus rongés par le doute mais solide dans leur vingt-deux mètres, qui coûtaient terriblement cher au final.

Pour les hommes d’Ewen Mckenzie, cette rencontre à domicile face aux Pumas était l’unique bouée à laquelle se raccrocher avant un ultime match de la peur pour éviter la cuillère de bois en Argentine. Même s’ils sont passés à un souffle d’offrir un succès historique aux Pumas dans le Four Nations, ils ont en cela atteint leur objectif. Libérés de cette pression, c’est avec la tête un peu moins tournée vers le sol que les Wallabies iront défier les Boks dans deux semaines, ceux-là même qui les avaient fessés à Brisbane samedi dernier (12-38). Au Cap, ce sera encore une autre histoire.

 
 

commentaires


  • OnsVirJou16/09/2013 13:59

    Ce qui était un peu près le cas en fait

  • Mister_Zeid15/09/2013 12:09

    L'arbitrage de Nigle Owens était infâme et a complètement ruiné ce match, l'Australie lui doit beaucoup sur cette journée.

  • Bruno Roche15/09/2013 10:13

    A quand une évaluation des arbitres ? Sur ce match le laxisme dans les rucks voire la partialité de M Owens ont été déterminantes, j'espère qu'au match retour les Pumas pourront enfin être jugés sur leur valeur !