Leguizamon JJ Engelbrecht - Argentine Afrique du Sud - 17 aout 2013 - Icon Sport
 
Rugby Championship

Four-Nations 2013 - Argentine-Afrique du Sud (17-22) - Les Springboks de justesse

Les Springboks de justesse

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/08/2013 à 23:55 -
Par Rugbyrama - Le 24/08/2013 à 23:55
En souffrance une grande partie du match, l'Afrique du Sud s'est fait violence en s'imposant en Argentine (22-17). Et reste invaincue, comme les All Blacks.
 

Des Sud-Africains empruntés ont difficilement battu une Argentine séduisante (22-17) ce samedi à Mendoza, une semaine après avoir étrillé les Pumas 73-13 à Soweto. Avec ce deuxième succès, l'Afrique du Sud se maintient en tête de la compétition en compagnie de la Nouvelle Zélande. L'Argentine a inscrit deux essais, contre un seul pour les Sud-Africains. Mais ces derniers ont fait la différence grâce à l'efficacité de leur ouvreur-buteur, Morné Steyn. Le futur joueur du Stade français a inscrit 17 points.

Les Argentins ont cueilli à froid les Sud-Aficains. A la 2e minute, sur une touche bien jouée par les Pumas, le Lyonnais Leguizamon, excentré côté droit, percutait et marquait le premier essai du match. Les Boks n'ont pas tardé à revenir. Sur une tentative de contre-attaque cafouillée par Contepomi, le centre JJ Engelbrecht décalait l'ailier Bjorn Basson en bout de ligne, qui aplatissait sans opposition (13e). Peu avant la mi-temps, après avoir repoussé plusieurs assauts argentins, les Boks ouvraient une porte au centre de leur défense. Marcelo Bosch, l'ex-Biarrot parti aux Saracens, repèrait la faille et inscrivait l'essai en force (37). Menant 17-13, les Pumas retournaient au vestiaire en rêvant d'une première victoire dans le Four Nations, tournoi qu'ils ont intégré en 2012.

Fébrilité inhabituelle pour les Boks

En début de seconde période, l'ouvreur du Stade français, Morné Steyn, remettait son équipe dans le sens de la marche avec une pénalité mais il fallait attendre la 72e minute pour voir les Boks mener au score (19-17) puis ajouter trois points à la 80e minute (22-17). Les hommes de Heyneke Meyer ont inscrit trois pénalités en seconde mi-temps, mais ce sont les Argentins, pourtant privés de Fernandez Lobbe, Albacete et Hernandez, qui se sont montrés dangereux et entreprenants.

Les Boks ont fait preuve d'une fébrilité inhabituelle, commis de nombreuses erreurs mais leur pragmatisme a fait la différence. L'Afrique du Sud a signé une 16e victoire en 17 matches face à l'Argentine. L'an dernier, ils avaient concédé un match nul 16-16 en Argentine lors du Four-Nations. Après la débâcle de Soweto samedi dernier, nul n'attendait les Argentins à ce niveau. Auteurs de deux essais, les Pumas ont été héroïques en défense, inspirés dans leurs passes, précis au pied, avec une mention spéciale pour le Bordelais Nicolas Sanchez.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×