Etzebeth Retallick - Afrique du Sud Nouvell Zelande - 14 septembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Rugby Championship

Four-Nations 2013 - Afrique du Sud-All Blacks - Empoignade finale

Empoignade finale

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 04/10/2013 à 19:38 -
Par Rugbyrama - Le 04/10/2013 à 19:38
Animés par un sentiment de revanche, les Springboks vont tout faire pour battre les All Blacks et remporter le Four-Nations. Mais l’affaire s’annonce délicate.

Un scénario idéal. Samedi, à Johannesburg, l’affiche entre l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande constituera une "finale" de ce Four-Nations 2013. La SANZAR, organisatrice de la compétition, ne pouvait rêver meilleur final. Alors certes, les All Blacks partent avec un bel avantage puisqu’ils n’ont besoin que de limiter la casse pour s’adjuger cette édition 2013. Les champions du monde en titre disposent au classement de cinq points d’avance sur les Boks, qu’ils ont battu avec le bonus offensif à Auckland il y a quelques semaines (29-15). Pour garder leur couronne (ils sont tenants du titre), les Néo-Zélandais peuvent se permettre une défaite, à condition que l'écart soit limité à sept points maximum au tableau d'affichage ou d'encaisser moins de quatre essais ou encore de marquer eux-mêmes quatre essais.

Meyer: "Nous devrons prendre des risques"

Il faudrait donc un miracle aux Boks contre des Néo-Zélandais jusque-là invaincus et qui ont l'avantage psychologique d'avoir remporté sept de leurs huit dernières confrontations. "Ce serait déjà bien de les battre, a relevé le sélectionneur sud-africain, Heyneke Meyer. C'est un immense défi et nous devrons prendre des risques". En effet, les Boks ont besoin d'un point de bonus offensif pour espérer être sacrés. Mais une victoire, même sans titre au bout, adoucirait donc déjà leur rancune. Les Springboks n’ont pas du tout goûté à l’arbitrage face aux All Blacks le 14 septembre dernier, estimant injuste le carton rouge adressé au talonneur Bismark Du Plessis. Les premiers contacts samedi à Johannesburg promettent donc d’être très chauds…

Hansen: "Nous nous attendons à davantage de mouvement"

Si la situation semble plus confortable pour les All Blacks, le sélectionneur, Steve Hansen, se méfie tout particulièrement du défi physique que vont imposer les Sud-Africains. "Jouer les Springboks à l'Ellis Park est un défi enthousiasmant et que l'équipe a hâte de relever. Pour gagner le Four Nations, les Boks auront besoin de marquer quatre essais. Donc nous nous attendons à davantage de mouvement. Il faudra répondre physiquement et être très précis dans l'exécution sur le terrain, que cela soit offensivement ou défensivement." Les Néo-Zélandais sont à deux doigts de soulever le trophée pour la huitième reprise lors des onze dernières éditions. Mais attention toutefois à ne pas la jouer trop facile…

 
 

commentaires


  • SUDOUEST13/10/2013 09:50

    Salut, chalut, chahut ... et bon dimanche ...

  • SUDOUEST12/10/2013 22:45

    Bonne nuit à tous et à demain ...

  • SUDOUEST12/10/2013 10:37

    Bonjour ... ça y est, j'ai allumé ma première cheminée de l'année ... avec un temps pourri, rien ne vaut de regarder les matchs devant son écran, avec une flambée d'un côté, et de quoi s'humecter le gosier de l'autre ... L'OLA