Barrett - Nouvelle Zélande Afrique du Sud - 14 septembre 2013 - Icon Sport
 
Rugby Championship

4e journée Four-Nations 2013 - Nouvelle-Zélande-Afrique du Sud: Les All Blacks au pouvoir

Les All Blacks au pouvoir

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 14/09/2013 à 21:38 -
Par Rugbyrama - Le 14/09/2013 à 21:38
Les All Blacks se sont facilement imposés face à des Springboks réduits à quatorze au début de la seconde période (29-15). Ils sont premiers des Four-Nations.
 

Le choc des titans entre le pays champion du monde et la référence du moment en matière de rugby est revenu aux All Black (29-15). Les Océaniens ont eu le dernier mot dans une rencontre d’une intensité rare malgré la pluie d’Auckland, eux qui réussissent la grosse opération du jour en prenant le bonus offensif. Réduit à quatorze durant pratiquement toute la seconde période, les Springboks n’ont pu que limiter la casse dans cette première manche du duel entre les deux pays pour l’obtention du Four Nations 2013. Le retour, le 5 octobre prochain, met déjà l’eau à la bouche.

Conscient de l’importance du choc, chacune des deux équipes avait à cœur de marquer l’autre physiquement, à défaut de pouvoir déployer la plénitude de leur jeu sous le crachin néo-zélandais. Trop même, en ce qui concerne l’Afrique du Sud, qui payait cher ses excès d’engagement. Si la décision de M.Poite de sortir un premier carton jaune à Bismarck du Plessis pour un énorme tampon sur Dan Carter (16e) – qui contraignait l’ouvreur néo-zélandais à sortir définitivement – pouvait paraître sévère, en revanche le second avertissement pour un vilain coup de coude du même talonneur juste après la pause sur Messam (42e) ne souffrait lui d’aucune contestation possible. La Nouvelle-Zélande connaitra bien elle aussi son petit moment de folie avec deux jaunes dans les dix dernières minutes (72e, 74e), mais la victoire et le bonus étaient déjà bien assurés.

Bonus offensif pour la Nouvelle-Zélande

Surpris d’entrée par un essai casquette de Read (4e), les Springboks étaient pourtant parvenus à rester dans les clous à la pause (17-10) grâce à un pack toujours aussi destructeur. Mais face au champion du monde, l’infériorité numérique définitive était forcément synonyme de fatalité. Et les trop nombreux ballons rendus au pied par Morne Steyn n’aidaient pas. Un nouvel essai de Read (46e) – le deuxième du jour pour le capitaine all black – et un dernier de Cane (68e), les deux en force, venaient leur rappeler cruellement à leur manquement disciplinaire.

Vainqueurs avec le bonus offensifs les Néo-Zélandais réalisent évidemment le gros coup même si l’addition aurait pu être un peu plus salée au final pour l’Afrique du Sud, qui reçoit l’Australie dans deux semaines. Avec quatre points d’avance sur leurs adversaires du jour, les All Blacks ont désormais leur destin entre leur main pour s’adjuger l’édition 2013 des Four Nations.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×