Morne Steyn - Gio Aplon - 04.09.2010 - Afrique du Sud - Icon Sport
 
Article
commentaires
Four-Nations

Les Boks en quête de rachat

Les Boks en quête de rachat

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 18/07/2011 à 18:30 -
Par Rugbyrama - Le 18/07/2011 à 18:30
Les Tri-Nations débutent samedi, un mois et demi tout juste avant l’ouverture de la Coupe du monde. Notre site vous propose de découvrir les forces en présence des équipes engagées. Début ce lundi avec l’Afrique du Sud, qui a laissé ses cadres au repos, mais qui voudra retrouver des couleurs.

TOUR D’HORIZON :

Les champions du monde ne sont pas au mieux. Lors du dernier Super 15, une seule équipe a réussi à se qualifier pour les demi-finales (les Stormers) alors que les Bulls, double tenant du titre, n’ont même pas atteint les phases finales. Entre polémiques autour du sélectionneur Peter de Villiers, peu avare de déclarations fracassantes, et dopage révélé pour deux joueurs (Basson et Ralepelle), l’Afrique du Sud a vécu une année délicate depuis les derniers Tri-Nations. Lors des tests de novembre, les Boks ont souffert, s’imposant de justesse devant l’Irlande et le pays de Galles avant de perdre pour la première fois de leur histoire contre l’Ecosse. Un coup de tonnerre vite effacé par un beau succès en Angleterre. Preuve de l’irrégularité des Sud-Africains ces derniers temps. Voyant d’un mauvais œil la tenue des Tri-Nations quelques semaines avant le Mondial, Peter de Villiers a décidé d’écarter ses cadres, pour blessure selon ses dires. Cela n’a pas manqué de déclencher une vive réaction de la part de l’Australie, demandant une enquête aurpès de la SANZAR…qui a donné raison aux Boks. Cette stratégie, déjà employée en 2007 par l’Afrique du Sud, s’était avérée payante: elle était devenue championne du monde !

TRI-NATIONS 2010 :

Voici la compétition qui a mis en avant la baisse du niveau des champions du monde sud-africains. Moins performants physiquement, peu inspirés dans le jeu courant, friables en conquête (un comble pour cette nation !), les Boks ont sombré dans le sillage de cadres vieillissants. L’indiscipline et la nervosité ont également coûté très cher, témoin les suspensions de Botha et Fourie et le nombre important de cartons jaunes reçus. Au final, une seule victoire à domicile contre l’Australie. Bien peu pour les partenaires de Brian Habana

LE JOUEUR A SUIVRE : Heinrich Brüssow

Les blessures ont perturbé l’évolution d’Heinrich Brussow, révélé lors des Tri-Nations 2009. Excellent défenseur, ce troisième ligne s’avérait être un véritable poison dans les phases de ruck, arrachant plus de cinq ballons en moyenne par match grâce à son centre de gravité très bas. Peu après ses exploits, il se voyait couper en plein élan, se rompant les ligaments croisés d’un genou. Souffrant toujours de pépins physiques, le joueur des Cheetahs ne joue pas régulièrement en club. Son dernier match avec les Boks date de novembre 2009. Très attendu lors des prochains matchs.

ILS JOUENT LEUR PLACE POUR LE MONDIAL : de Jongh, Jacobs et Olivier

Peter de Villiers va devoir faire des choix avant le 22 août pour choisir les quatre centres qui iront au Mondial en Nouvelle-Zélande. L’Afrique du Sud regorge de nombreux talents et il semble presque acquis que François Steyn, Jean de Villiers et Jaque Fourie soient du voyage. Il ne reste donc qu’un seul billet pour lequel se battront Wynand Olivier (32 sélections), Adrian Jacobs (32 sélections) et Juan de Jongh (6 sélections). Le premier nommé, dont l’expérience pourrait parler, n’a plus joué avec les Boks depuis un an alors que les deux autres étaient dans les papiers de De Villiers lors de la tournée automnale. Reste à savoir la qualité que privilégiera le sélectionneur. Pour Olivier, c’est la puissance, Jacobs la défense et de Jongh les appuis.

LE SQUAD :

Heinrich Brüssow, Jean Deysel, Dean Greyling, Alistair Hargreaves, Ryan Kankowski, Werner Kruger, Ashley Johnson, Johan Muller, Gerhard Mostert, Coenie Oosthuizen, Chiliboy Ralepelle, Danie Rossouw, John Smit, Deon Stegmann, Adriaan Strauss, Flip van der Merwe ; Gio Aplon, Bjorn Basson, Juan de Jongh, Adrian Jacobs, Elton Jantjies, Patrick Lambie, Charl McLeod, Lwazi Mvovo, Odwa Ndungane, Wynand Olivier, Ruan Pienaar, Morne Steyn.