Quade cooper - australie nouvelle zélande - 16 octobre 2011 - Icon Sport
 
Four-Nations

Australie: Beale tombe, Cooper se relève

Australie: Beale tombe, Cooper se relève

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/08/2012 à 12:28 -
Par Rugbyrama - Le 23/08/2012 à 12:28
Le sélectionneur australien Robbie Deans a choisi de rappeler l’ouvreur des Reds, Quade Cooper, à l’occasion du match retour opposant l’Australie à la Nouvelle-Zélande. L’absence de Kurtley Beale, coupable de plusieurs erreurs défensives samedi dernier, est à noter.
 

L’un revient, l’autre s’en va. Les trajectoires que suivent actuellement Quade Cooper, l’ouvreur des Reds, et Kurtley Beale, l’arrière des Melbourne Rebels, sont actuellement opposées. La raison ? L’Australie a besoin de mordant en attaque, et de rigueur en défense. La première exigence explique la titularisation de Quade Cooper en lieu et place de Berrick Barnes, qui conserve toutefois une place de titulaire au centre : trop précieux dans l’exercice des tirs aux buts (il a signé un sans-faute face aux Blacks la semaine dernière) Barnes est associé au robuste Rob Horne, qui aura la difficile mission de museler Ma’a Nonu.

Quade Cooper devait attendre ce moment depuis longtemps. Depuis le 21 octobre dernier, date du dernier match que Cooper a disputé sous les couleurs australiennes. Il s’agissait de la "consolante" du Mondial, le match décidant de la troisième place entre les Wallabys et le Pays de Galles. La victoire (21-18) n’avait toutefois pas apaisé la douleur de l’ouvreur des Reds, victime d’une grave blessure au genou après vingt minutes de jeu.

Deans fait le ménage

Si le sélectionneur australien a modifié trois joueurs de son pack sur des blessures (Michael Hooper remplace David Pocock à l’aile de la troisième ligne, Stephen Moore pallie le forfait de Tatafu Polatau Nau, et Ben Alexander prend la place de Sekope Kepu), il a également modifié sa ligne de trois-quarts. Sauf que ses choix ressemblent fortement à une sanction. Première victime, Kurtley Beale, dont l’efficacité défensive à été clairement indigne d’un joueur international. Même sanction pour Anthony Faainga, pris en défaut à de nombreuses reprises. Résultat, Adam Ashley-Cooper retrouve sa place à l’arrière, et Drew Mitchell glisse à l’aile. En l’absence du capitaine David Pocock, Robbie Deans a confié le capitanat au demi de mêlée Will Genia. Ces changements seront-ils suffisants pour que l’Australie montre un meilleur visage dans l’enfer de l’Eden Park ? Réponse samedi.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×