Béziers Fédérale 1 - Rugbyrama
 
Article
commentaires
Fédérale 1

Béziers : Et maintenant ?

Béziers : Et maintenant ?

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 26/06/2011 à 19:06 -
Par Rugbyrama - Le 26/06/2011 à 19:06
Se pencher au plus vite sur l'avenir. Après avoir validé son ticket pour la montée en Pro D2, et remporté le titre de champion de Fédérale 1, Béziers doit officialiser au plus vite son staff pour attaquer son recrutement. Benetton serait manager, et Mehrtens s'occuperait des trois-quarts.

La fête sera de courte durée du côté de Béziers. Ce samedi, le club héraultais a remporté la finale de Fédérale 1 face à Périgueux, au terme d'un match maîtrisé. Au passage, les Bitérrois ont gagné un nouveau titre, onze ans après leur dernier. Mais le plus important pour l'ASBH reste son retour dans le monde professionnel, acquis le 19 juin dernier en éliminant Tyrosse. Une division que le club aux onze Brennus retrouve deux ans après l'avoir quittée. Et pour s'y installer durablement, la formation doit au plus vite se pencher sur son avenir.

Une officialisation du staff à venir...

Premier changement prévu : le départ du staff actuel. Le tandem Anturville – Chollet, qui a ramené le club en Pro D2, n'a pas été reconduit. Comme l'annonçait Midi Olympique, l'ancien troisième ligne international, Philippe Benetton, entraîneur démissionnaire de Limoges, devrait rejoindre le club héraultais. Son poste : manager. Il devrait avoir deux adjoints à ses côtés. Reste à savoir qui seront-ils ? L'ancien ouvreur international néo-zélandais Andrew Merthens, actuel joueur, pourrait passer de l'autre côté de la barrière. Il deviendrait alors responsable des trois-quarts. Du côté des avants, le nom de Philippe Gallard avait été évoqué. Mais celui qui intervient auprès des jeunes avants de l'association, notamment en mêlée, souhaite poursuivre son travail actuel. Il n'est toutefois pas exclu qu'il collabore avec les entraîneurs en place. Selon nos informations, le nom de Jean-François Gourragne, ancien deuxième ligne international, aurait aussi été évoqué pour les avants. Mais un simple tandem Benetton-Merthens pourrait très bien être imaginé.

... Pour débuter le recrutement

Tout devrait officialisé dans la semaine. Car la direction attend d'être sûr de son staff pour se pencher sur le recrutement. Aucune recrue n'est pour le moment officielle. Une seule arrivée prévue : celle d'un international tunisien, Abbès Khershani, en provenance de Ribérac. Par contre, trois départs seraient à signaler. Nicolas Pardo ne serait pas conservé, Utu Maninoa et Nicolas Catanzano devraient rejoindre Aurillac. A n'en pas douter, d'autres recrues devraient venir gonfler les rangs de l'effectif héraultais. Le club, promu, à jusqu'au 15 juillet prochain. Les joueurs eux disposeront d'un peu moins de vacances cette année.