Midi Olympique
 
Fédérale 1

Béziers dans le dur

Béziers dans le dur

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 23/05/2011 à 14:48 -
Par Rugbyrama - Le 23/05/2011 à 14:48
Alors que le Pro D2 a vécu son épilogue avec la victoire en finale d’accession de l’UBB, on ne connait toujours pas les deux équipes qui monteront de Fédérale 1. La lutte est pour l’heure très serrée. Béziers est en passe de connaître une grosse désillusion après sa défaite à Bourg-en-Bresse.
 

Bourg-en-Bresse/Béziers: 23-9

Enorme surprise avec la lourde défaite encaissée par Béziers, club aux onze boucliers de Brennus. Les Biterrois, forts d’une étiquette de favoris, sont passés totalement à côté de leur déplacement dans l’Ain. Dominés dans l’envie et le combat, les Héraultais ont subi face aux réalisme des Bressans. Possédant de meilleures individualités, l’ASBH n’a toutefois jamais su faire l’effort collectivement afin de mettre son jeu en place. "Nous n’avons pas appliqué les consignes prévues", déplorait le président Christian Portes. La mission biterroise s’annonce compliquée avec ce débours de quatorze unités. D’autant plus que la confiance sera dans les rangs de Bourg-en-Bresse. Mais l’ASBH doit se faire violence sous peine de passer une troisième année en Fédérale 1.

Limoges/Massy: 19-18

Est-ce que cette année sera la bonne pour Massy ? Toujours placé, le club de l'Essonne n’avait jamais franchi le dernier cap lui permettant de postuler sérieusement pour la montée en Pro D2. Après avoir battu Lannemezan, ancien membre de Pro D2, en huitième de finale, Massy a réussi une très belle performance sur la pelouse de Limoges, ne s’inclinant que d’une unité et gardant ainsi toutes ses chances de qualification pour les demi-finales. Massy, meilleure attaque au nombre d’essais marqués de la division, est même passé tout près d’être la première formation à faire tomber l’Usal sur ses terres mais l’ouvreur haut-viennois Clark a passé une pénalité à l’entrée des arrêts de jeu. Massy est toutefois en très bonne position.

Bobigny/Périgueux: 22-22

Les favoris ont été mis à mal puisque Périgueux, meilleure équipe de la phase régulière, a été tenu en échec sur le terrain de Bobigny. Ultra-dominateur en mêlée fermée, le Cap s’est nourri des fautes de son adversaire pour faire gonfler le tableau d’affichage mais a manqué de régularité. La volonté et l’abnégation des Balbyniens furent d’une grande qualité et ces derniers ont longtemps mené au score. Avant que le buteur périgourdin ne transforme une pénalité au bout du temps additionnel. Périgueux est passé bien près de la correctionnelle et devra se montrer plus convaincant s’il veut confirmer son objectif de montée à l’échelon supérieur.

Vannes/Tyrosse: 9-12

Tyrosse est finalement le seul cador a avoir assumé son statut. Cela ne fut guère évident face à la surprise Vannes, vainqueur au tour précédent de Montauban. Au cours d’une rencontre très serrée, seuls les buteurs se sont illustrés et la palme est revenu au Landais Dubert, auteur de quatre pénalités dont celle de la gagne à deux minutes du coup de sifflet final. Comme écrasé par l’enjeu de cette rencontre, le RCV a connu des défaillances individuelles inexplicables et rendu la tâche des Tyrossais plus facile. Tyrosse devrait passer au tour suivant mais il faudra faire attention à des Morbihanais capables de réussir à nouveau un exploit.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×