From Official Website
 
Fédérale 1

Bourg : Ne rien regretter

Bourg : Ne rien regretter

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 22/05/2008 à 16:07
L'entraîneur bressan, Jean Anturville, vit des journées sans fin d'ici à la demi-finale aller face à Aix-en-Provence de ce dimanche.
 

Le parcours.-

"Pour l'heure, il est bon, voire presque parfait ! Malgré le grand rajeunissement du groupe (11 joueurs sont Reichel ou l'étaient l'an passé), nous sommes sortis premiers de la première phase, puis premiers en Jean-Prat pour finir deuxième national derrière Colomiers. Il nous reste une marche, la plus difficile. C'est une opportunité qui se présente pour ce club et cette ville qui attendent ça depuis très longtemps. Nous en avons rêvé, mais jamais nous n'avons voulu le dire. L'an dernier, nous avions été écrasés par la pression en Jean-Prat. Nous avons donc fait les choses différemment cette saison en prenant étape par étape. La première était pour se caler, la deuxième pour essayer et nous voilà aux portes de la finale. Nous avons pu prendre confiance."

La demi-finale.-

"Ce sera complètement différent du quart contre Châlon. Aix est une équipe qui nous ressemble un peu, avec beaucoup de points forts et peu de faiblesses. Il y aura besoin des deux tours de scrutin. Aucune des deux équipes n'aura pris un avantage décisif après la première manche. Maintenant, pour ne pas nourrir de regrets, il va falloir aller les chercher, ne pas les attendre. Nous allons à Aix pour gagner, sans penser au match retour. Nous avons bossé toute la saison pour cela. Il nous faut aller de l'avant. Tout donner pour ne rien regretter."

L'adversaire.-

"Aix-en-Provence a réalisé un parcours également proche de la perfection. Les Aixois sont par ailleurs les seuls à avoir fait mentir lors des quarts le fait que c'est un avantage de jouer le retour à domicile. Ils sont capables de tout faire. Nous serons donc méfiants puisque nous les recevrons dans huit jours. C'est une équipe composée de nombreux anciens professionnels. Ils ont une très grande capacité d'adaptation. Nous l'avons appris l'an dernier à nos dépens quand ils nous avaient battu sur un essai à la dernière minute lors du Jean-Prat."

Les forces et les faiblesses.-

"Notre force, c'est notre jeunesse et notre enthousiasme. Notre faiblesse, c'est... notre jeunesse et notre enthousiasme ! Face à Châlon, j'ai été très agréablement surpris par la belle maturité de notre équipe qui, dans la difficulté, a su attendre son heure, n'a pas paniqué. L'une de nos autres forces, c'est assurément notre public. Nous savons qu'ils seront là à Aix et encore plus nombreux pour le match retour. Nous avons un devoir d'excellence envers ce public magnifique. Comme notre équipe est très jeune (dimanche, elle devrait avoir une moyenne d'âge de 24 ans), il y aussi un phénomène d'identification très fort."

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×