Icon Sport

5e journée Champions Cup - Toulouse-Bath (18-35) - Bath baffe Toulouse !

Bath baffe Toulouse !

Le 18/01/2015 à 18:19

Première défaite pour Toulouse en Champions Cup, corrigé à domicile par Bath (18-35). Parfait durant 80 minutes, les Anglais prennent même le bonus offensif. Les hommes de Novès restent en tête de la poule 4 mais devront s'imposer à Montpellier pour se qualifier.

On dit souvent qu’au rugby, c’est l’envie qui fait la différence. Mais à un tel niveau, beaucoup d’autres facteurs entrent en ligne de compte. Les Toulousains ont montré un superbe état d’esprit ce dimanche au stade Ernest-Wallon. Mais face à l’organisation, à l’opportunisme et au talent des joueurs de Bath, les hommes de Guy Novès n’ont jamais été en mesure de prendre le dessus. "Ils se délectent des ballons lorsque nous les jouons", analysait le manager à la mi-temps. Les Anglais ont impressionné tout au long de la rencontre, au point de passer quatre essais au Stade Toulousain et d’empocher un bonus offensif (18-32). Toulouse, qui aurait pu se qualifier en cas de succès, reste tout de même leader de sa poule et devra s'imposer à Montpellier pour voir les quarts de finale. 

Tout le monde attendait Sam Burgess de pied ferme. Mais c’est bien la jeune garde de Bath que le public d’Ernest-Wallon a appris à connaître aujourd’hui. En l’absence de l’ancienne star du XIII, les trois-quarts anglais ont brillé. Epaulés par Agulla et Banahan, les insaisissables Eastmond, Joseph et Watson ont fait état de leurs qualités sur chaque ballon de récupération. Ce dernier se trompait cependant en voulant reprendre intérieur (31e) alors que le terrain s’offrait à lui au large. Un nouvel essai à cet instant du match aurait permis à Bath de mener de 22 points.

Victoire impérative à Montpellier

Le retour de Vincent Clerc dans l’en-but remettait les Toulousains sur de bons rails. Ils répondaient par un 13-0, avec un bel essai de Yoann Huget avant la mi-temps. Mais les Anglais jouaient tous les ballons face au vent en seconde période, et parvenaient à maintenir la pression sur Toulouse. A la 53e minute, Doussain servait Nyanga, qui plongeait dans l’en-but. Mais Ford l’empêchait d’aplatir. Le tournant du match. Dans dans la foulée, le pack anglais choisissait d'asseoir sa domination en mêlée. La première ligne remplaçante prenait le dessus sur Johnston et Flynn.

Toulouse a tout tenté. Mais un manque de profondeur et quelques maladresses (douze en-avant, cinq fois pénalisés en mêlée) annihilaient tout espoir de revenir face à tant de pragmatisme. Le dernier essai de Louw après un festival de Joseph (72e) permettait au sien de prendre le bonus offensif. Dur pour les Toulousains, qui espéraient se qualifier dès aujourd’hui. Il faudra une victoire impérative la semaine prochaine à Yves-du-Manoir pour atteindre les quarts. Bath, et même Glasgow, sont plus qu’en embuscade. A seulement un et deux points.

0
0