Rugbyrama

Grenoble n’a pas fait le poids en Challenge Cup

Grenoble n’a pas fait le poids en Challenge Cup

Le 26/01/2015 à 17:11

Le FCG a achevé samedi sa campagne européenne sur une quatrième défaite en six rencontres contre Cardiff. Le bilan en Challenge Cup n’est pas bon, même si certains joueurs ont su se montrer à leur avantage. Cap désormais sur le Top 14 pour les Grenoblois qui se rendent à Brive samedi.

  • Une défaite logique contre Cardiff (3-28) 

Sous la neige et dans le froid glacial de la capitale des Alpes samedi, Grenoble a subi la loi des Gallois de Cardiff, venus chercher en Isère une victoire bonifiée qu’ils ont obtenue grâce notamment au travail de sape de leur mêlée qui a payé en seconde période. "Ça fait mal, surtout qu’à la mi-temps on est à 3-7, le match n’est pas joué", regrette le jeune talonneur du FCG Loïck Jammes. "Quand on voit le score final (3-28), c’est frustrant. Je pense qu’en seconde mi-temps on a été trop laxistes, surtout en mêlée fermée. Je pense que c’est ce qui nous coûte le match avec aussi les turnovers car on n'a eu pas mal d’occasions à dix mètres de leur ligne mais on a perdu des ballons. On a manqué de concentration en seconde mi-temps". Si la victoire des Blues ne souffre aucune contestation, le FCG aurait pu faire beaucoup mieux. C’est le sentiment de l’ouvreur Jordan Michallet. "On est tombés sur une belle équipe de Cardiff, mais on aurait pu faire un match plus complet et être plus constant tout au long de la rencontre".

Grenoble-Cardiff (3-28) - 24 janvier 2015

Grenoble-Cardiff (3-28) - 24 janvier 2015Rugbyrama

  • Un bilan comptable négatif 

Avec quatre défaites, deux contre Cardiff, deux contre les London Irish, pour deux succès contre les Italiens de Rovigo, le bilan des résultats du FCG cette saison en Challenge Cup n’est pas reluisant, même si cette compétition n’était pas sa priorité. "Le bilan n’est pas bon", confirmait un Fabrice Landreau très déçu après la prestation du FCG contre Cardiff. "On est tombés sur une poule très relevée avec deux équipes, Cardiff Blues et London Irish, qui disputent d’habitude la Champions Cup. On a très rapidement vu le niveau qui nous séparait d’eux. On a été incapables de battre les Irish et les Cardiff Blues. On a péniblement remporté notre match à Rovigo (20-17). On sait qu’aujourd’hui, on n’était pas du tout invités dans cette compétition", termine le directeur sportif des Isérois.

  • Des satisfactions individuelles malgré tout

C’est un des aspects positifs pour le FCG: certains jeunes se sont montrés à leur avantage durant cette compétition. "Ils se mettent au diapason. Ils travaillent beaucoup la semaine et quand ils ont leur chance, ils se montrent. Il faut les féliciter car c’est difficile dans ces contextes-là, c’est contre des équipes de très haut niveau", apprécie le capitaine du FCG Fabien Gengenbacher. Parmi ces jeunes, on pense notamment à Louis Marrou, en troisième ligne, puis en trois-quarts centre, son poste, contre Cardiff, et Loïck Jammes au talonnage. "Ce sont des matches comme contre Cardiff qui nous font progresser", explique Jammes. "Ça élève notre niveau de jeu. Malgré la défaite, j’ai pris beaucoup de plaisir contre Cardiff, surtout que je n’ai pas trop l’occasion de jouer avec l’équipe première. C’était mon quatrième match. J’essaie de prendre ce qu’il y a à prendre et de donner tout ce que j’ai pour essayer de continuer l’aventure avec eux".

Plus généralement, Fabrice Landreau a apprécié le retour de certains cadres comme Gengenbacher et Alipate Ratini, qui ont effectué leur premier match en 2015, et loué la montée en puissance du troisième ligne Mahamadou Diaby. "Je pense qu’il a pris conscience de quelque chose. Avec tous les matches européens qu’il a faits depuis sa blessure au coude (en octobre), on sent qu’il y a un potentiel chez ce garçon". Sans oublier de donner un satisfecit aux jeunes. "Loïck Jammes est dans cette lignée-là. Louis Marrou a fait un très bon challenge. Il y a quelques garçons qui nous ont donné de l’espoir pour le futur".

Mahamadou Diaby (Grenoble) face à Rovigo - décembre 2014

Mahamadou Diaby (Grenoble) face à Rovigo - décembre 2014Icon Sport

  • Cardiff, une bonne préparation pour Brive

Avec plusieurs Gallois convoqués pour le Tournoi des 6 nations dans ses rangs, notamment Sam Warburton, l’ex-Toulonnais Gethin Jenkins ou encore Alex Cuthbert, Cardiff était une opposition relevée pour le FCG. Une bonne préparation avant un déplacement délicat en Top 14 samedi à Brive. "Quand on joue Cardiff qui compte huit internationaux, c’est toujours une bonne préparation", confirme Gengenbacher. "On est confrontés à ce qui se fait de mieux. On a tenu une mi-temps et il nous en a manqué un peu pour finir et les inquiéter un peu plus. Il faut se remettre au boulot cette semaine pour préparer le plus important: Brive". Si Fabrice Landreau dissociait les matchs de Cardiff et de Brive, cette rencontre contre les Gallois a mis en exergue certaines choses. "Ce qui est intéressant quand on affronte des équipes qui nous mettent comme ça en difficulté, où on n’a pas trouvé les solutions, c’est ce que ça nous fait progresser défensivement. Cela montre aussi nos lacunes. Ça nous éclaire un peu plus sur quoi on doit travailler".

0
0