Midi Olympique
 
Article
commentaires
Challenge européen

Pas d'exploit pour Brive

Pas d'exploit pour Brive

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 04/04/2008 à 19:30
Brive est éliminé du Challenge après sa défaite à Sale (49-24) mais les Corréziens ont réalisé une belle partie face à l'armada anglaise.

Gagner sur le terrain des Sharks de Sale, les grands favoris de la compétition, aurait été un véritable exploit. Pourtant, les hommes d'Olivier Magne n'ont pas démérité et même si le score final peut paraître lourd (49-24) il ne reflète pas vraiment la prestation des Brivistes.

Venus se jauger sans complexe et sans pression, les Corrèziens ont tout de même manqué leur entame de match. Présents en défense, ils n'ont pas vu le ballon pendant les vingt premières minutes. Emmenés par un Sébastien Bruno tranchant, les locaux prenaient rapidement les devants grâce à deux essais de Chabal - sur une mêlée à cinq mètres très bien négociée par Sheridan et ses acolytes - et de Lee Thomas – sur une passe au pied ingénieuse de Luke McAlister. La soirée aurait pu alors virer au cauchemar pour le CABCL mais la timidité du début de partie s'envolait. A 18 à 0 en faveur des Sharks, les Brivistes changeaient de stratégie. Après s'être débarrasés du ballon pendant les vingt premières minutes, ils décidaient de soigner la conservation et tenter de construire depuis leur propre camp.

Un jeu ambitieux

Le jeu proposé par les Français était intéressant et la défense anglaise montrait quelques faiblesses. Farid Sid profitait d'un bon maul pour inscrire le premier essai des siens. L'ailier était intenable. Sa hargne et ses crochets étaient à l'origine du deuxième essai. Après un débordement, il trouvait son deuxième ligne Vickus Liebenberg en bout de ligne. Le Sud Africain écrasait le demi de mêlée adverse pour donner des raisons d'espérer aux Brivistes à la pause (21-12).

Avec neuf points de retard – à cause notamment du manque de réussite de Maxime Petitjean dans ses tentatives de but – le CABCL croyait pouvoir faire tomber les Sharks en continuant de pratiquer un jeu ambitieux. Mais les petites fautes et les approximations françaises permettaient aux locaux de se rassurer rapidement. L'Argentin Juan Martin Ferandez Lobbe réussissait un doublé en cinq minutes. Il concrétisait la domination des avants de Sale et le match ne pouvait plus échapper aux Anglais.

Les Brivistes, conscients d'avoir réalisé une belle prestation, ne voulaient pas gâcher le travail effectué jusque là. Ils inscrivaient encore deux essais, tout comme des Sharks qui n'ont pas totalement rassuré Philippe Saint-André alors que les échéances importantes arrivent à grand pas pour les Anglais. Au contraire d'Olivier Magne qui a trouvé des raisons d'espérer dans cette élimination.