Icon Sport

Et si l'IRB décidait de changer le décompte des points pour favoriser le jeu ?

Et si l'IRB décidait de changer le décompte des points pour favoriser le jeu ?

Mis à jourLe 08/09/2014 à 15:44

Publiéle 08/09/2014 à 12:37

Mis à jourLe 08/09/2014 à 15:44

Publiéle 08/09/2014 à 12:37

Article de Denis GIBERT

Le championnat national australien, NRC, est en train de tester un nouveau décompte des points, où l'essai transformé est valorisé. Le jeu s'en ressent...

Le championnat national australien, NRC, s’est ouvert sur des statistiques surprenantes lors de la première journée du 23 août dernier. Sur l’ensemble des quatre rencontres disputées il y eut seulement quatre pénalités tentées. Cette saison, les équipes australiennes préfèrent donc jouer des pénal-touches plutôt que de tenter des pénalités. La raison est simple: les responsables de la compétition ont, en accord avec l’International Rugby Board, modifié la manière de compter les points. Si l’essai est resté à cinq points, la transformation s’élève à trois points, pénalités et drops valent désormais deux petits points.

Un essai transformé équivalent à quatre pénalités, le rapport de force est quasiment inexistant entre les différentes façons de faire gonfler le tableau d’affichage. "Le changement a vraiment pour objectif d’accentuer la façon dont on veut voir le rugby joué par les équipes, à savoir sympa, créatif, joueur", avait déclaré au quotidien The Australian Bill Pulver, le président de la NRC. Au bout de trois journées, les chiffres lui donnent raison. 724 points marqués et 101 essais soit une moyenne par match de 60 points et 8,4 essais.

Offrir plus de spectacle

La logique australienne est poussée par l’envie d’offrir toujours plus de spectacle dans un pays où la concurrence est rude pour attirer les spectateurs. En termes d’audience le rugby est seulement le cinquième sport derrière les spectaculaires Football Australien, Rugby à XIII, le traditionnel Criquet et le nouveau soccer (football). Est-il possible de voir un jour la mesure s’étendre à l’ensemble des compétitions du rugby mondial comme ce fut le cas lors du passage en 1992 de l’essai à cinq points au lieu de quatre ? Pas impossible avec l’accord donné par l’IRB à la NRC pour tester le dispositif. "En plus de leur accord, ils nous ont demandé de leur fournir des statistiques en fin de saison pour analyser l’impact de ce changement de règle, éclaire Bill Pulver. Nous pouvons donc penser la possibilité de voir ce changement entrer dans un processus d’internationalisation de la règle".

Pour cette saison 2014-2015, le championnat australien a également modifié d’autres points de règlement :

  • Le système de bonus offensif en vigueur en France (au minimum trois essais supplémentaires) a été adopté.
  • Si une équipe dégage le ballon en touche à l’occasion d’une pénalité sifflée après la fin du temps réglementaire, la touche devra être jouée.
  • Lorsque l’arbitre indique une mêlée, les équipes ont trente secondes pour se mettre en position d’effectuer la mêlée.
  • Une équipe peut jouer rapidement une touche même si le ballon a été touché par une autre personne en dehors du terrain.
A l'avenir, un essai transformé vaudra-t-il huit points ?
A l'avenir, un essai transformé vaudra-t-il huit points ? - Icon Sport
0 commentaire
Vous lisez :