JEAN PIERRE ELISSALDE MANAGER BAYONNE TOP 14 - Icon Sport
 
Article
commentaires

Dopage: Les aveux de Jean-Pierre Elissalde

Dopage: Les aveux de Jean-Pierre Elissalde

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 31/03/2013 à 18:04 -
Par Rugbyrama - Le 31/03/2013 à 18:04
Jean-Pierre Elissalde, ancien entraîneur et international français (5 sélections), a avoué avoir pris des substances dopantes au cours de sa carrière de joueur.

Dure semaine pour le monde du rugby. Ce dimanche, Jean-Pierre Elissalde, ancien international français (59 ans ; 5 sélections) et entraîneur de club, a lancé un pavé dans la marre. Le motif ? Le dopage. Actuellement consultant sportif, Elissalde a admis s’être dopé au cours de sa carrière de joueur. Pas régulièrement, à deux occasions isolées seulement. "Je pense qu'à une époque, c'était les amphétamines, dans les années 70 ou 80. C'était pris par des cyclistes, par des footballeurs, des rugbymen bien évidemment. J'en ai personnellement pris deux fois, il n'y a rien d'extraordinaire et après, il y a eu d'autres formes de dopage, notamment pour travailler plus, prendre de la masse musculaire".

Du dopage individuel, pas collectif

Cette sortie fracassante, au micro de France Bleu, fait suite aux conclusions alarmantes publiées mercredi par l’Agence Française de Lutte contre le Dopage. Françoise Lasne, directrice du département des analyses de l’AFLD, a déclaré, sans pour autant fournir de chiffres, que le rugby était "le sport qui donne le plus haut pourcentage de cas positifs" par rapport au nombre de contrôles subis. Une déclaration qui n’a pas manqué de trouver échos auprès des acteurs actuels du rugby et qui s’en sont indignés.

Elissalde, entraîneur entre 1988 et 2012 de La Rochelle, Béziers et Bayonne, a toutefois estimé qu'il s'agissait de pratiques individuelles et non collectives. "Du dopage organisé, à ma connaissance en tant qu'entraîneur, je n'en ai jamais rencontré", a-t-il tenu à préciser. Toutefois, le père de Jean-Baptiste, entraîneur des arrières du Stade toulousain, a pointé du doigt le cas des joueurs de l’hémisphère sud. En maniant de belle manière l’humour. "Des joueurs qui venaient de l'hémisphère Sud avaient des rendements incroyables et, quand ils arrivaient chez nous, ils avaient plus de réussite au barbecue que sur le terrain".

 
 

commentaires


  • kaguouille11/04/2013 05:36

    ahah!

  • blaesy4906/04/2013 20:57

    J aime bien la comparaison avec le barbecue!! ou plutot dans le sud ouest l apero bic

  • robespierre1704/04/2013 11:35

    Bonjour, Décidément on apprend que beaucoup de monde se rend en Suisse ces derniers temps ! La Suisse fait-elle partie de l'Union Européenne ? A+