Maleli KUNAVORE - toulouse cardiff - 11 avril 2009 - Icon Sport
 
Article
commentaires

Décès de l’ancien Toulousain, Maleli Kunavore

Décès de l’ancien Toulousain, Maleli Kunavore

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/11/2012 à 11:11 -
Par Rugbyrama - Le 16/11/2012 à 11:11
L’ancien joueur de Toulouse, Maleli Kunavore, champion de France en 2008, est décédé dans la nuit à Suva (Fidji) après avoir subi une opération du cœur.

Le monde du rugby est en deuil. Le Fidjien Maleli Kunavore, ancien membre de l’effectif professionnel du Stade toulousain (2005-2010), est décédé dans la nuit, dans un hôpital de Suva, capitale des Fidji, après avoir subi une opération cardiaque. A seulement 29 ans. La presse locale a annoncé que Kunavore était en période de convalescence, étant sujet à des soucis au cœur. Des soucis qui l’avaient contraint à mettre un terme à sa carrière en 2010. Dans l’urgence, il avait été opéré du cœur (problème valve aortique et mitrale) en février 2010, et plongé dans le coma durant plusieurs jours. Kunavore, alors âgé de 26 ans, avait quitté Toulouse fin mars, retournant sur ses terres natales. A son palmarès, il compte un titre de champion de France en 2008, jouant titulaire la finale contre Clermont au centre de l’attaque de Toulouse. Il a porté à sept reprises le maillot de l’équipe nationale des Fidji, disputant même la Coupe du monde 2007.

Lamerat: "Un bon mec"

La disparition de Kunavore a suscité de nombreux hommages sur les réseaux sociaux. Tout d’abord, le club de Toulouse, dont Jean-Michel Rancoule l’avait repéré lors d’un Mondial -20ans avec les Fidji. "Immense tristesse ce matin au Stade", peut-on lire sur le compte Twitter du club. "C'est si triste de perdre un coéquipier rugbyman aussi jeune. Kunavore était un joueur très doué et talentueux. Nos pensées et prières vont à sa famille", a déclaré Sale Sorovaki, responsable du développement au sein de la Fédération fidjienne. "C’est une triste journée pour le monde du rugby... repose en paix mon ami Maleli", a tweeté le demi d’ouverture du XV de France, Frédéric Michalak. "Une grosse pensée pour notre pote Maleli que l'on oubliera jamais", a écrit Grégory Lamboley, ancien coéquipier à Toulouse. "Dur d'apprendre le décès d'un ancien coéquipier et qui plus est d'un bon mec... RIP Maleli", a souligné le centre Rémi Lamérat. Le Huit, club de supporters historique du Stade toulousain, lui a aussi rendu un vibrant hommage, n’ayant pas oublié ce joueur atypique: "Toulousain un jour, Toulousain pour toujours..