AFP

RUGBY - C’était il y a un an tout pile : la France vivait sa plus grosse humiliation

C’était il y a un an tout pile : la France vivait sa plus grosse humiliation...

Le 17/10/2016 à 18:23

SOUVENIRS - Le 17 octobre 2015, soit un an jour pour jour, le XV de France était laminé par la Nouvelle-Zélande en quart de finale de Coupe du monde (62-13). Un match que personne n’a oublié. Chancelant, le rugby français a tenté de se relever. Sans grand succès pour le moment...

Nicolas Mas (France), un genou à terre après le revers face à la Nouvelle-Zélande

Nicolas Mas (France), un genou à terre après le revers face à la Nouvelle-ZélandeAFP

Saint-André hué à Cardiff devant ses proches

Difficile de dire le contraire. Sur cette rencontre, la différence de niveau fut saisissante. Alors que la France se targuait (et se targue encore) de posséder le meilleur championnat domestique au monde, son équipe nationale buvait la tasse après avoir été emportée par une marée noire : celle des All Blacks. Une équipe fantastique qui a réduit en ruine notre pauvre XV de France, déjà lézardé après des années délicates et des résultats en berne sous les commandes d’un PSA chaque jour un peu plus à la dérive. Triste épilogue pour le sélectionneur dont le costume semblait bien trop grand. L’homme, lui, ne méritait pas d’être hué sous le regard de ses proches dès le coup de sifflet final à Cardiff.

Philippe Saint-André, l'ancien sélectionneur du XV de France

Philippe Saint-André, l'ancien sélectionneur du XV de FranceIcon Sport

La FFR fait appel à la cellule technique

La FFR a pourtant fait des efforts, constitué une cellule technique afin d’en dégager un projet ambitieux et qui devait redorer le blason de notre équipe nationale. Le rôle du sélectionneur a été renforcé, les clubs mis devant le fait accompli... Mais on attend toujours les bienfaits. Certes, il ne faut pas aller plus vite que la musique. Le constat est toutefois sans appel : le XV de France n’a toujours pas repris ses esprits depuis cette déroute historique. La Nouvelle-Zélande, elle, n’a pas perdu le moindre match.

0
0