James Pritchard - canada irlande - 15 juin 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe du monde

Qualifications mondial 2015: Le Canada composte son billet

Le Canada s'invite dans la poule de la France pour le Mondial 2015

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 26/08/2013 à 09:18 -
Par Midi Olympique - Le 26/08/2013 à 09:18
Au cours d'une match intense, mais dont l'enjeu la qualification pour la Coupe du monde a beaucoup influencé le niveau technique, le Canada a validé son billet pour l'Angleterre (13-11). Vaincus 27-9 dans le premier match, samedi dernier à Charleston, les Américains devaient l'emporter par plus de 18 points. La marche était trop haute

Les matchs à enjeu n'offrent que très (trop ?) rarement de spectacles débridés. Ce samedi, les deux équipes qui s'affrontaient à Toronto pour valider leur billet définitif pour la Coupe du Monde ont pourtant débuté avec de belles intentions. Grâce à un jeu ouvert et offensif, en utilisant souvent les lignes de trois-quarts. Et puis...rideau. Car en dépit de ces efforts généreux dans la créativité, la qualité d'exécution a beaucoup souffert. La faute à des erreurs élémentaires : des placages, des passes ratées, un jeu au pied imprécis... Dans ces conditions, difficile de profiter des espaces offerts par les défenses.

Ngwenya s'illustre

Les Eagles ont pourtant débuté à cent à l'heure et mettaient la pression sur les Canadiens. L'ailier supersonique biarrot, Takudza Ngwenya, inscrivait alors un essai en coin. Donnant l'avantage aux siens. Si les Américains ont dominé la rencontre dans les grandes lignes, ils n'ont cependant pas réussi à concrétiser leur performance au tableau d'affichage. Ou du moins trop peu pour espérer se qualifier. Pas assez efficaces au cours de leurs temps forts, les joueurs entraînés par Mike Tolkin se tirent alors une balle dans le pied. Car en face, les hommes de Carpenter, plus pragmatiques et réalistes, revenaient dans le jeu en inscrivant deux essais, par l'intermédiaire de l'arrière Pritchard et du pilier Marshall.

Le Canada, grâce à cette qualification va donc jouer dans le groupe D avec la France, l'Irlande, l'Italie, et une deuxième équipe européenne. Soit une poule très relevée. Les Américains devront, eux, rencontrer l'Uruguay, en avril, pour le compte des matchs de barrages. A la fin du match, Kieran Crowley, l'entraineur néo-zélandais du Canada, a déclaré : "Nous nous sommes trouvés sous la pression, mais on a su réagir à leur pression. On va célébrer et on attend avec impatience la Coupe du Monde 2015".