Icon Sport

Éligibilité en sélection : La durée de résidence passe de 3 à 5 ans

Éligibilité en sélection : la durée de résidence passe de 3 à 5 ans
Par AFP

Le 10/05/2017 à 11:23Mis à jour Le 10/05/2017 à 14:37

La durée de résidence d'un joueur dans un pays pour y être éligible en sélection passe de 3 à 5 années consécutives, a annoncé ce mercredi World Rugby qui veut ainsi lutter contre "le siphonnage de joueurs" issus de pays pauvres par des plus riches.

Cette nouvelle règle n'entrera en vigueur qu'en 2020 pour ne pas interférer dans la préparation des équipes au Mondial 2019 au Japon, a décidé l'organe suprême du rugby à Kyoto en marge du tirage au sort des groupes de la prochaine coupe du monde. Un groupe de travail avait auparavant estimé que les règles d'éligibilité en vigueur, et notamment la durée de résidence dans un pays fixée à 3 ans, "n'étaient pas en phase avec le rugby moderne".

Les nations du Pacifique ont été particulièrement touchées par l'exode de leurs meilleurs joueurs. De grands pays de rugby comme la Nouvelle-Zélande, l'Australie, l'Angleterre, le pays de Galles ou la France ont ainsi naturalisé afin de les intégrer dans leur XV national des joueurs originaires des îles Fidji, Tonga et Samoa. "Faire partie d'une équipe nationale est une récompense pour avoir dévoué sa carrière, sa vie de rugby, à sa nation et ces changements (de règlement) vont permettre de s'assurer que l'arène internationale est remplie de joueurs dévoués à leur nation, qui y sont parvenus au mérite", a commenté le vice-président de World Rugby Agustin Pichot.

Agustin Pichot

Agustin Pichot AFP

"C'est un moment historique pour le sport et une grande avancée pour la protection de l'intégrité, de l'éthique et de la stature du rugby international", a-t-il ajouté. Aux termes de ce nouvel amendement de l'article 8 du règlement de World Rugby, les joueurs pourront aussi représenter un pays où ils ont cumulé 10 années de résidence.

Le rugby à 7 sera aussi pris en compte : tout joueur qui aura porté le maillot d'une sélection (catégorie plus de 20 ans) ou qui aura participé aux Jeux Olympiques sera considéré comme "capturé" par cette nation et ne pourra plus en représenter une autre avant de remplir l'obligation des 5 années de résidence. Parallèlement, la "règle du grand-parent" reste en vigueur. Elle permet à un joueur de représenter une nation - outre la sienne - où est né l'un de ses parents ou grands-parents.

0
0