Icon Sport

Championnat d'Europe, Oceania Cup, repêchage... On vous explique les qualif' pour le Mondial 2019

Championnat d'Europe, Oceania Cup, repêchage... On vous explique les qualif' pour le Mondial 2019

Le 13/11/2015 à 14:54

COUPE DU MONDE - World Rugby a dévoilé le mode de qualification pour la prochaine Coupe du monde 2019. Les qualif' commenceront dès 2016 et s'achèveront en novembre 2018. On vous explique tout.

  • 12 pays d'ores et déjà qualifiés

Les trois premiers de chaque poule de la Coupe du monde 2015 sont déjà qualifiés pour la prochaine édition. La Nouvelle-Zélande, l'Australie, l'Afrique du Sud, l'Argentine, l'Irlande, l'Ecosse, la France, le pays de Galles, la Géorgie, le Japon, l'Angleterre et l'Italie verront donc le Japon. Jusque là, c'est clair. Mais accrochez vous, ça va un peu se corser.

  • 1 place pour le champion d'Europe... Sauf si c'est la Géorgie

Un tournoi européen incluant toutes les équipes sauf celles participant au 6 Nations servira de support à la qualification. Le vainqueur se verra offrir un ticket pour la Coupe du monde 2019. Sauf si bien entendu c'est la Géorgie qui gagne, puisqu'elle est déjà qualifiée grâce à sa troisième place lors des phases de poules du Mondial 2015, auquel cas c'est le 2e qui sera qualifié. Vous suivez toujours ? Ok, on continue alors.

  • 2 qualifiés du Pacific Tri-Nations

Les Fidji, les Samoa et les Tonga s'affronteront dans un Pacific Tri-Nations, un tournoi en matches aller-retour, entre juin 2016 et 2017. Les deux premiers seront directement qualifiés pour la Coupe du monde. Mais pour le 3e les carottes ne sont pas tout à fait cuites. Il pourra participer à un match aller-retour contre le 2e du championnat d'Europe, synonyme de ticket pour la Coupe du monde. Mais pour le perdant de ce match, la course à la qualif' continue puisqu'il sera qualifié pour le tournoi de repêchage, qui aura lieu en 2018.

Nemani Nadolo, l'ailier des Fidji

Nemani Nadolo, l'ailier des FidjiIcon Sport

  • Les Etats-Unis et le Canada quasiment garantis de participer tous les deux

Les deux équipes nord-américaines vont s'affronter dans un match aller-retour. Le vainqueur sera automatiquement qualifié pour la Coupe du monde. Le perdant aura une deuxième opportunité de se qualifier sans passer par le tournoi de repêchage. Il devra affronter la meilleure équipe sud-américaine (hors Argentine) dans un match aller-retour, qui sera synonyme de ticket pour le Japon. Et si jamais le Canada ou les Etats-Unis perdent contre l'Uruguay ou le Chili, ce qui semble hautement improbable, ils seront qualifiés pour le fameux tournoi de repêchage.

L'ailier du Canada Phil Mackenzie

L'ailier du Canada Phil MackenzieAFP

  • 1 place assurée pour un pays africain

Le championnat d'Afrique, qui se joue bien entendu sans l'Afrique du Sud, délivrera un billet pour le Mondial japonais. Le vainqueur, qui, sauf bouleversement de l'ordre mondial, devrait être la Namibie, ira au Japon. Le deuxième aura le droit d'aller batailler dans le tournoi de repêchage.

  • Pas de qualification directe pour l'Asie

Si le Japon s'est qualifié grâce à sa belle performance lors de la dernière Coupe du monde, les autres équipes asiatiques n'auront pas de billet assuré. La meilleure équipe asiatique (hors Japon) affrontera dans un match aller-retour le vainqueur de l'Oceania Cup (qui oppose les Samoa américaines, la Nouvelle-Calédonie, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, Tahiti, Niue, les Iles Salomon et le Vanuatu). Le vainqueur de ce match se qualifiera pour le tournoi de repêchage.

  • Le fameux tournoi de repêchage

C'est la nouveauté de cette année, il y aura un tournoi en bonne et due forme pour attribuer la dernière place qualificative pour le Mondial, où les quatre équipes se rencontreront. S'affronteront donc : le perdant du match entre le 2e du championnat d'Europe et le 3e du Pacific Tri-nations ; le perdant du match entre le 2e de l'Amérique du Nord et le 1er de l'Amérique du Sud ; le 2e du championnat d'Afrique et le vainqueur du match entre le 1er de l'Asie et le vainqueur de l'Oceania Cup. Clair comme de l'eau de roche non ?

Les commentaires sont désactivés pour cette publication