AFP

Ces 7 chiffres qui confirment que les All Blacks sont intouchables depuis 4 ans

Ces 7 chiffres qui confirment que les All Blacks sont intouchables depuis 4 ans

Le 02/11/2015 à 13:50

COUPE DU MONDE - Première équipe à conserver son titre de champion du monde, la Nouvelle-Zélande a réussi à écrire l'une des plus belles pages de son histoire. Ce doublé, c'est aussi le couronnement de quatre années exceptionnelles. La preuve en 7 chiffres.

90,7. Les All Blacks quasiment imbattables

Pendant 4 ans, il a quasiment été impossible de dompter ces All Blacks. Seulement 3 défaites en 54 rencontres entre 2011 et 2015, c’est tout simplement hallucinant. Avec 49 succès, Steve Hansen peut se targuer d’avoir un ratio de 90,7% de victoires. Imaginez, Philippe Saint-André arrive à peine à... 44,4% sur la même période. Et dire qu’on promettait l’Enfer au sélectionneur néo-zélandais lorsqu’il a été nommé après le titre de champion du monde en 2011. Personne ne pensait qu’il pourrait réaliser une performance aussi bonne que celle de son prédécesseur. Il l’a au contraire pulvérisée, Graham Henry ayant un ratio de 83,6% de victoires. Du jamais vu dans l'ère moderne, même chez l'Australie championne du monde 1999 et vice-championne en 2003 (70% de succès entre 1996 et 2003).

62. L'incroyable record en phase finale

Le XV de France n’est pas prêt d’oublier la déculottée encaissée à Cardiff en quart de finale de la Coupe du monde 2015. 62-13, c’est le second plus gros revers de l’histoire des Bleus. Ce 17 octobre 2015, les All Blacks sont aussi rentrés dans l’histoire en marquant le plus de points lors d’un match de phase finale de Coupe du monde. Et accessoirement signé la plus large victoire... battant le 49-6 de 1987 lors de la demie Galles/Nouvelle-Zélande.

Daniel Carter (Nouvelle-Zélande) face à la France - 17 octobre 2015

Daniel Carter (Nouvelle-Zélande) face à la France - 17 octobre 2015AFP

4. La razzia sur les trophées de meilleur joueur

Bien sûr, le rugby est un sport collectif. Mais chaque année, un joueur est distingué pour recevoir le titre de meilleur joueur World Rugby (anciennement IRB). Et depuis qu’ils sont champions du monde, les All Blacks ont raflé les quatre trophées décernés : Carter en 2012, Read en 2013 et Retallick en 2014. Et cette année en 2015, c'est de nouveau Dan Carter qui a été honoré. Imblackables.

38. Savea a déjà dépassé Lomu

Il n’a que 25 ans et pourtant Julien Savea fait déjà partie des meilleurs marqueurs de l’histoire des All Blacks. En 41 capes, dont la première est intervenue en juin 2012 avec les débuts de Steve Hansen, il a franchi à 38 reprises l’en-but adverse. Il a dépassé l’icône Jonah Lomu, mythe en son pays. Une performance qui n’est pas anodine et que seuls quatre autres joueurs ont accompli. A noter qu’il ne manque "que" douze essais à Savea pour détrôner Howlett et devenir seul le meilleur marqueur d’essais de l’histoire des All Blacks. Sachant que l’avenir lui appartient encore, c’est loin d’être une utopie.

Julian Savea (Nouvelle-Zélande) face à la Géorgie - le 2 octobre 2015

Julian Savea (Nouvelle-Zélande) face à la Géorgie - le 2 octobre 2015Icon Sport

1. Jamais dépassés au classement World Rugby

Les All Blacks sont clairement au-dessus des autres nations. Vous voulez une autre preuve ? Depuis leur titre de champion du monde, ils n’ont jamais quitté la première place du classement World Rugby. Quatre ans au top on vous a dit. Finalement, leur domination sur la planète rugby est ininterrompue depuis... le 30 novembre 2009.

9. L’Australie, la proie favorite

Sur les quatre dernières années, les All Blacks n’ont pas accumulé les rencontres face à des équipes de second plan. Ils ont battu toutes les nations présentes dans le Top 10 mondial et leur proie favorite n’est autre que... l’Australie (9 fois), deuxième au classement World Rugby. A noter aussi que sur ces 4 années, les Néo-Zélandais n’ont pas perdu la moindre rencontre sur leur sol.

Richie McCaw (Nouvelle-Zélande) pris par Michael Hooper (Australie) - 2014

Richie McCaw (Nouvelle-Zélande) pris par Michael Hooper (Australie) - 2014Icon Sport

14. 2013, année royale

S’il est bien une année qui symbolise l’écrasante domination des All Blacks, c’est 2013. Steve Hansen et ses troupes ont réussi l’incroyable performance de remporter tous leurs matches disputés sur une année civile : 14. Phénoménal. La dernière équipe invaincue sur une année entière, c’était... la Nouvelle-Zélande herself en 1997. Petite précision : elle avait concédé un nul au cours de ses 12 rencontres. En 1995, l’Afrique du Sud avait réussi un parfait 10/10.

0
0