Joie Paul O'Connell - munster perpignan - 8 decembre 2013 - Icon Sport
 
Coupe du monde

3e journée H Cup en bref - Toulouse s’écroule, le Munster déroule

H Cup - Rougerie impérial à l'arrière, le Munster déroule

Par Clément Mazella via Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 09/12/2013 à 15:23 -
Par Clément Mazella via Midi Olympique - Le 09/12/2013 à 15:23
Battu sur sa pelouse par la plus faible des provinces irlandaises, le Stade toulousain enregistre, en compagnie du Racing-Métro giflé à Nantes par les Harlequins, la mauvaise opération de cette 3e journée. Tour d’horizon de ce week-end de H Cup.
 

EN HAUSSE

Toulon

Après sa défaite à Cardiff lors de la deuxième journée européenne, le Rugby club toulonnais s'est relancé en Angleterre. Sur le tard, les hommes de Bernard Laporte sont venus à bout des valeureux Chiefs d’Exeter (14-9). Grâce à cette victoire à l’extérieur, les Varois prennent seuls les commandes de la poule 2 avec dix points. La semaine prochaine, à Mayol, les Rouge et Noir devront absolument bonifier ce succès afin d’entrevoir encore un peu plus les quarts de finale.

EN BAISSE

Toulouse

Toulouse a sombré à domicile. Face au Connacht, province réputée la plus faible d’Irlande, les coéquipiers de Thierry Dusautoir ont totalement bégayé leur rugby. Trop maladroits et indisciplinés, ils ont offert de précieux points à la botte du demi d’ouverture adverse, Dan Parks. Très joueuse, la province irlandaise a réalisé l’exploit de cette troisième journée et s'est imposée en toute logique vue la physionomie de la rencontre (16-14). Avec ce revers, le Stade toulousain gâche son succès décroché à Wembley face aux Saracens. La victoire au Connacht ce week-end est désormais impérative.

LE JOUEUR

Rougerie (Clermont)

Auteur d’une belle performance face aux Scarlets, Aurélien Rougerie a une nouvelle fois démontré qu’il répond toujours présent lors des grands rendez-vous. Excellent sur les ballons hauts et dans la couverture du terrain lorsqu’il a glissé à l’arrière pour parfaitement suppléer Lee Byrne (21e), il a été élu homme du match et a grandement contribué au succès des siens, amenant beaucoup de vivacité dans le jeu clermontois. Il est, à coup sûr, l’un des hommes forts de ce week-end européen.

L'ESSAI

Miles Benjamin (Leicester)

En seulement deux petites minutes, l’ailier de Leicester, Miles Benjamin, s’est offert un doublé face à Montpellier (41-32). Lors du premier essai, ses crochets lui ont permis de naviguer parfaitement dans la défense héraultaise et d’éliminer cinq adversaires avant de s’effondrer dans l’en-but (13e, 17-3). Il remettait le couvert à la quinzième minute en faisant parler sa vitesse de pointe pour se débarrasser d’Anthony Floch, puis de Jonathan Pélissié (24-3).

LA STAT

35

En seulement 35 minutes, le Munster a véritablement asphyxié Perpignan. Cinq minutes avant la pause, les Irlandais menaient 22-0. Ils avaient d’ores et déjà franchi par trois fois la ligne d’en-but, grâce à des essais du troisième ligne Sean Dougall (3e), du pilier gauche Dave Kilcoyne (26e) et de l’ailier Keith Earls (35e). Le Munster a ensuite géré son match pour finalement s’imposer cinq essais à un, 36-8.

LA DECLA

Romain Cabannes (Castres)

"Le compte y est, le match est gagné dans des conditions difficiles et avec un ballon glissant. On n'a pas mis les 'bonnes mains' et derrière on s'est tous un peu trompé. Cependant on a fait preuve de caractère pour remporter la victoire. C'est la deuxième victoire à la maison en Coupe d'Europe. On a un match retour à jouer le week-end prochain. Tout est jouable. Il faudra juste être meilleur. Si on fait le même match, on prendra 30 points là-bas."

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×