Icon Sport

Coupe du monde - Le premier match contre l’Italie, ce n’est pas (encore) dans toutes les têtes

Le premier match contre l’Italie, ce n’est pas (encore) dans toutes les têtes

Le 13/07/2015 à 09:24

Les Bleus sont actuellement très concentrés sur l’exigeante préparation physique concoctée par le staff des Bleus. Le premier match du Mondial face à l’Italie le 19 septembre prochain est bien loin dans l’esprit d'un bon nombre de joueurs...

68 jours. Voici le temps qui séparent les Bleus du premier match de la Coupe du monde. Et cette affiche contre l’Italie s’annonce déterminante. C’est elle qui donnera le tempo du Mondial pour les Bleus. Qui doit leur permettre de se lancer idéalement avant sûrement de disputer la première place de la poule face à l’Irlande. L’Italie, c’est donc un rendez-vous capital. Rémi Lamerat fait partie de ses joueurs qui y accordent beaucoup d’importance. "Ce démarrage contre l’Italie, chacun doit l’avoir dans un coin de la tête", argumente-t-il.

"L’entrée dans la compétition sera très importante", confirme l’ailier Yoann Huget. "C’est l’objectif numéro 1", appuie même Lamerat. "On se projette un peu car on a envie d’y être", lâche Wesley Fofana. Mais comme bien d’autres joueurs présents au CNR, le centre clermontois demeure prudent. "On sait qu’il y a beaucoup d’étapes avant: la préparation à encaisser, les matchs amicaux à jouer... Donc, ce serait une erreur de ne se focaliser que là-dessus".

Rémi Lamerat (XV de France) à l'entrainement à Marcoussis

Rémi Lamerat (XV de France) à l'entrainement à Marcoussis Icon Sport

Huget: "Pensons déjà à notre jeu"

Difficile de lui donner totalement tort. Le parcours est encore long. Et les évènements nombreux. L’ailier Yoann Huget évoque la concentration nécessaire. "Il faut surtout se concentrer sur nous-mêmes. On a encore un mois et demi de travail où on va accentuer au fur et à mesure le travail avec ballon et les entraînements collectifs. Pensons déjà à notre jeu, ce que nous voulons mettre en place et être sûrs de nos bases avant de se projeter sur ce match contre l’Italie".

Même son de cloche pour Alexandre Dumoulin pour lequel le match face à l’Italie semble très loin. "Je n’y pense pas trop à ce match contre l’Italie, je pense d’abord à bien faire cette préparation qui va durer presque deux mois. Sans oublier les deux tests contre les Anglais où il va falloir prouver qu’on a les capacités d’être dans le bon groupe pour le Mondial...." C’est vrai, l’Angleterre sera le premier tournant pour ce groupe. L’Italie viendra, elle, après. Et ils ne seront plus que 31...

Yoann Maestri et Yoann Huget (XV de France)

Yoann Maestri et Yoann Huget (XV de France)Icon Sport

C.M avec Vincent PERE-LAHAILLE

0
0