Getty Images

RUGBY - CDM 2011 - Fiasco anglais : Rob Andrew charge Mike Tindall dans son autobiographie

Fiasco anglais lors de la Coupe du monde 2011 : Andrew charge Tindall
Par Rugbyrama

Le 10/10/2017 à 15:55Mis à jour Le 10/10/2017 à 16:38

CDM 2011 - Rob Andrew, directeur des opérations du rugby anglais lors de la Coupe du monde 2011, revient sur la "fameuse" soirée de Queenstown, dans son autobiographie. Il ne se montre pas tendre envers l'un des "principaux protagonistes" de ce scandale : Mike Tindall.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Exclusivité Eurosport Player : Suivez 100% du championnat !

Voir sur Eurosport

L'ancien dirigeant de la fédération anglaise de rugby Rob Andrew sort une nouvelle autobiographie intitulée Rugby : le sport de ma vie : se battre pour l'Angleterre dans l'ère professionnelle. Il revient notamment sur la tristement célèbre soirée de Queenstown, "très loin d'être dans le registre de l'acceptable" lors de la Coupe du monde 2011. Le Telegraph a pu se procurer quelques extraits de cette autobiographie dans lesquels Andrew, directeur des opérations du rugby anglais durant ce Mondial, fustige notamment le comportement de Mike Tindall, le capitaine anglais de l'époque.

Celui-ci avait été photographié avec d'autres coéquipiers dans un pub où les joueurs participaient à une compétition de lancer de nains. C'était au lendemain de la victoire de l'Angleterre contre l'Argentine (13-9). Par ailleurs, d'autres photos montraient Mike Tindall en train d'embrasser son ancienne petite-amie Jessica Palmer. Quelques jours plus tard, l'Angleterre était éliminée de cette coupe du monde par la France en quarts de finale. Conséquence : départ du sélectionneur Martin Johnson et fin de carrière internationale pour Mike Tindall (75 sélections).

" Son comportement était absolument inacceptable"

Les extraits du livre, relayés par le Telegraph : "Les répercussions de l'incident de Queenstown ont été toxiques à l'extrême, en grande partie parce que Mike Tindall était l'un des principaux protagonistes. Mike était un joueur confirmé, vainqueur de la coupe du monde (2003) et un meneur dans l'équipe. En plus, il venait d'épouser Zara Phillips, qui est la petite-fille de la Reine d'Angleterre. Il constituait de fait une cible évidente pour n'importe qui avec une caméra ou un téléphone cherchant à se faire de l'argent facilement avec les tabloids. Après la compétition, il a été écarté de la sélection anglaise et sanctionné d'une amende importante pour avoir enfreint le code de conduite. Il n'était pas vraiment ravi de cette décision et a accusé la fédération de faire de lui son bouc-émissaire mais la réalité, c'est que son comportement était absolument inacceptable."

0
0