Coupe du monde

Boks : Peter de Villiers dit stop

Peter de Villiers n’est plus le sélectionneur de l’Afrique du Sud. Eliminé en quart de finale du Mondial par l’Australie (11-9), il a annoncé quitter ses fonctions avec effet immédiat. Son capitaine John Smit et le mythique deuxième ligne Victor Matfield ont officialisé leur retraite internationale.

 
Peter de Villiers dit stop - Rugby - Coupe du mondeIcon Sport
 

Une page se tourne pour le rugby sud-africain. Le sélectionneur Peter de Villers, très affecté par la défaite de son équipe en quart de finale de Coupe du monde face à l’Australie (11-9) a annoncé officiellement ce dimanche qu’il renonçait à l’équipe nationale. "Il y a un moment où il faut partir. Je pense que le voyage est terminé pour moi. C'était incroyable et je suis fier d'avoir pu rendre service à mon pays", a déclaré l’homme de 54 ans qui avait pris en 2008 la succession de Jake White, entraîneur champion du monde en 2007. De Villiers sera donc resté trois ans à la tête des Boks et n’aura pas réussi à faire aussi bien que son prédécesseur en Coupe du monde. Son palmarès compte tout de même les Tri-Nations 2009 malgré un bilan de 30 victoires pour 20 défaites. Il restera surtout en mémoire ses nombreuses sorties médiatiques et son sens de la provocation.

Les dirigeants de la Fédération n'avaient pas masqué le caractère politique de sa nomination, destinée à ouvrir les Springboks, qui furent longtemps le bastion de la minorité boer au pouvoir en Afrique du Sud sous l'apartheid, en vigueur de la fin des années 40 au début des années 90. Mais peu de joueurs noirs ont intégré la sélection sous son mandat. Malgré tout, nombreux furent les personnes à saluer son parcours. "Nous avons vraiment passé quatre bonnes années ensemble. Et on le doit à Peter", a déclaré John Smit. "Nous avons vraiment apprécié Peter. Nous l'aimons comme entraîneur, il nous a toujours donné ce que nous voulions. Il a toujours apporté les meilleures personnes autour de lui. Il a toujours fait au mieux pour l'équipe", a abondé Victor Matfield.

La fin d’une génération

De Villiers n’est pas le seul à quitter l’équipe nationale. Le talonneur et capitaine John Smit (détenteur du record sud-africain de sélections comme joueur (111) et comme capitaine (83)) ainsi que le deuxième ligne Victor Matfield (110 sélections) ont précisé qu’ils prenaient leur retraite internationale dès ce dimanche. D’autres pourraient suivre comme les trentenaires Bakkies Botha, CJ van Der Linde, Danie Rossouw, Butch James ou Jean De Villiers voire le demi de mêlée Fourie Du Preez (29 ans) qui va évoluer au Japon la saison prochaine.

"C'est une manière tragique de terminer. Je suis dévasté. C'est la fin d'un chapitre. Je suis très fier d'avoir été un Springbok", a déclaré Smit. "Cela a été un grand voyage pour la plupart des gars. Beaucoup vont continuer. Pour quelques-uns d'entre nous, c'est la fin. Cela a été huit-neuf années incroyables ensemble", a déclaré pour sa part Matfield. Place aux jeunes désormais pour les Boks qui vont devoir rapidement se reconstruire.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |