Coupe du monde

Smith : "Pas si facile..."

Nouvelle-Zélande79 - 15Canada

Wayne Smith, l'un des deux adjoints de Graham Henry chez les All Blacks, tient Israel Dagg, son jeune arrière, en très haute estime... L'entraîneur des trois-quarts néo-zélandais se refuse néanmoins à se projeter d'ores et déjà sur les quarts de finale. Alors, place au Canada !

 
"Pas si facile..." - Rugby - Coupe du mondeEurosport
 

Comment appréhendez-vous ce dernier match de poule face aux Canadiens ?

Wayne SMITH: On joue contre le Canada et contre nous-mêmes. Il faut continuer dans la même voie et améliorer les domaines qui ont été un peu déficients contre la France. Samedi dernier, on a joué par séquences ; il faut donc rallonger aujourd'hui nos temps forts.

Quels secteurs de jeu vous ont-ils semblé cohérents, face aux Bleus ?

W.S: La mêlée fermée, les lancements de jeu autour de Ma'a Nonu, l'agressivité dans le jeu au sol... Mais tout ne fut pas parfait. Nous avons aussi eu du mal à garder un tempo élevé tout au long de la rencontre. Si le match face aux Canadiens nous permet de gagner en consistance et en continuité, nous aurons rempli notre mission en vue des quarts de finale.

Qu'avez-vous décelé dans le jeu des Canadiens, à la vidéo ?

W.S: Mon fils s'est occupé de tout ça et a relevé plusieurs points potentiellement dangereux. Il m’a envoyé quelques avertissements. Ainsi, j’ai quelques images des flankers Chauncey O’Toole et Adam Kleeberger. J'en ai aussi d'Aaron Carpenter, le numéro 8, qui a vraiment été bon, notamment balle en main, tout comme le trois-quart centre van der Merwe. Ces joueurs canadiens sont physiques, épais et ont vraiment réalisé un gros tournoi. Ce ne sera pas aussi facile qu'on pourrait l'imaginer...

Les nations mineures ont-elles progressé, par rapport au dernier Mondial en France ?

W.S: Elles se sont énormément améliorées dans l’organisation défensive et offensive. Elles ne se contentent plus de taper de longs ballons vers l’avant, dans l’espoir incertain d’en ramener quelque chose. Leur jeu est très organisé autour des phases de conquête. Les Canadiens ne s'écarteront pas sur notre chemin, je peux vous le garantir. Nous sommes l'équipe à abattre, dans cette compétition. Le match de dimanche n'échappera pas à cette règle.

L'arrière Israel Dagg, qui a poussé Mils Muliaina hors du groupe, réalise un début de Mondial époustouflant. Quel est votre avis sur ce joueur ?

W.S: C'est un phénomène. Tout le monde parle de lui en ce moment ; c'est l'attraction de ce début de Mondial ! Israel aborde le rugby avec beaucoup de simplicité, sans se mettre de pression inutile sur les épaules. Pour lui, ce sport n'est qu'un jeu. Pour l'instant, il prend énormément de plaisir dans notre équipe. J'espère que ça durera le plus longtemps possible...

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |