Cueto Angleterre Roumanie 2011 - AFP
 
Article
commentaires
Coupe du monde

Les Anglais, toujours au rendez-vous...

Les Anglais, toujours au rendez-vous...

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/09/2011 à 11:11 -
Par Eurosport - Le 24/09/2011 à 11:11
Le XV de la Rose a écrasé (67-3) une faible équipe de Roumanie et inscrit dix essais, dont deux triplé pour Cueto et Ashton. Les Anglais en ont profité pour soigner une discipline qui leur avait fait défaut en début de Mondial, et se qualifie pour les 1/4 de finale. Comme d'habitude.

En affrontant la Roumanie, l'Angleterre espérait avant tout se rassurer sur son jeu après deux sorties certes victorieuses mais pas toujours convaincantes contre l'Argentine (13-9) et la Georgie (41-10). Si les hommes de Martin Johnson ont montré de bonnes dispositions en n'hésitant pas, par exemple, à relancer régulièrement depuis leurs 22 mètres, le sélectionneur aura cependant noté que tout n'était pas encore parfait dans cette rencontre, notamment sur le plan de la discipline malgré un réel mieux dans ce secteur qui faisait défaut depuis le début du Mondial. Des inexactitudes qui n'auront toutefois pas handicapé les Anglais face à une équipe roumaine que l'on a connu dans de meilleures dispositions.

Emmenés par un Jonny Wilkison qui commence à retrouver ses sensations au pied, les coéquipers du capitaine Mike Tindall, de retour après ses frasques nocturnes qui ont secoué la couronne, ont même offert un petit récital ponctué de dix essais. Car face à une défense rapidement dépassée sur les extérieurs, les lignes arrières ont pu s'en donner à coeur-joie sur la pelouse de Dunedin. Avec en tête de proue les deux ailiers, Cueto et Ashton, auteurs tous deux d'un triplé.

Cinq essais par période

C'est le premier cité, à chaque fois bien servi en bout de ligne, qui mettait les siens sur orbite avec trois réalisations consécutives en début de match (15e, 22e, 26e). Un début idéal pour l'Angleterre qui assomait immédiatement son adversaire du jour. Et le sevrait littéralement de ballon. De quoi permettre à Ashton, impliqué sur la plupart des phases offensives de son équipe, de débuter son festival (32e, 35e). C'est seulement en toute fin de première période que les Roumains parvenaient à poser quelque peu la main sur le cuir, inscrivant par la même occasion ses seuls points de la partie sur une pénalité de Dumbrava (38e).

Mais alors que l'on pensait les joueurs de Romeo Gontineac capables de résister enfin, les Anglais repartaient de plus belle au retour des vesitaires, avec Youngs qui s'échappait derrière ses avants à la retombée du coup d'envoi et s'en allait aplatir après un relai avec Tuilagi. Particulièrement en vue, le centre s'offrait lui aussi son essai (61e) bien que son équipe ait légèrement baissé le pied en seconde période, offrant aux Roumains un temps fort de plusieurs minutes devant l'en-but adverse. En vain. Au contraire, ce sont Foden (49e) et Croft (67e) qui passaient la ligne pour le XV de la rose, avant qu'Ashton ne clôture le récital avec son troisième essai personnel (70e). Et laisse tout de même, au final, une impression positive de l'Angleterre.