Italie Parisse - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe du monde

L'Italie petit bras

L'Italie petit bras

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 27/09/2011 à 11:06 -
Par Rugbyrama - Le 27/09/2011 à 11:06
L'Italie a assuré l'essentiel contre les Etats-Unis en décrochant une victoire bonifiée (27-10) mardi à Nelson. Mais les Transalpins n'ont pas fait forte impression tout au long de la rencontre. Ils restent toutefois en course pour les quarts de finale et auront besoin d'un succès contre l'Irlande.

Ne pas céder pour continuer d'espérer. Les Italiens avaient tout à perdre dans cette rencontre face aux Américains. Après une victoire bonifiée contre la Russie et une défaite contre l'Australie, les hommes de Nick Mallett restaient en course pour la qualification en quarts de finale. Pour y croire encore, l'objectif était clair : l'emporter avec le bonus offensif. Mais les Eagles ne leurs avaient pas simplifié la tâche. Lors de la rencontre face à l'Australie, le sélectionneur Eddie O'Sullivan avait choisi de faire tourner son effectif en effectuant 14 changements dans on XV de départ par rapport au premier match. Les titulaires arrivaient donc reposés ce mardi.

Après la domination italienne des premières minutes, conclue par cet essai de Sergio Parisse à la 3e, les Américains venaient pourtant faire douter leurs adversaires européens. Ils ne manquaient pas de réalisme. Et inscrivaient un essai par Wyles après une superbe percée du trois-quarts centre Emerick lors de leur seconde entrée dans les 22 mètres de la Squaddra Azzura (7-7, 9e). Deux pénalités plus tard (10-10, 25e), il fallait attendre la 30e minute pour revoir les Italiens à l'attaque. C'est Luciano Orquera qui venait conclure une action bien construite en profitant d'un surnombre face à la défense américaine (15-10, 31e).

Une nouvelle domination américaine en début de deuxième période

Un avantage que les Italiens n'allaient plus jamais lâcher. De nouveau dominateurs en fin de première mi-temps, notamment sous l'impulsion de leur pack en mêlée fermée, ils manquaient d'inscrire un essai à la 37e. Castrogiovanni, se voyant refuser cet essai, se vengeait trois minutes plus tard en aplatissant en bout de ligne. Il permettait aux siens de rentrer aux vestiaires avec 10 points d'avance, 20-10. Au retour, les joueurs de la Squaddra Azzura mettaient longtemps à alourdir le score. Laissant de nouveau la domination aux Américains au début, avant de manquer de réalisme, ils allaient enfin obtenir un essai de pénalité -celui du bonus- à la 67e après un nouveau calvaire infligé aux avants us.

Le score final (27-10), qui aurait pu être plus large, permet aux Italiens de remplir leur objectif. Ils repartent de Trafalgar Park avec les 5 points. Et restent en course à la qualification. Il devront désormais faire face aux Irlandais, qui, eux, n'ont pas perdu une seule rencontre. S'ils veulent l'emporter, ils ne devront pas baisser leur vigilance en défense, mais être plus réalistes et plus concentrés en attaque. En cas de victoire, l'Italie pourrait troubler la poule C. La tête du groupe pourrait se partager entre l'Australie, l'Irlande et l'Italie. Reste aux Italiens à prouver que cette poule est bien celle des surprises.