Francis Baron Angleterre 2015 coupe du monde - Icon Sport
 
Coupe du monde

L'Angleterre tremble pour son mondial

L'Angleterre tremble pour son mondial

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 16/07/2011 à 11:12 -
Par Rugbyrama - Le 16/07/2011 à 11:12
Et si la Coupe du monde 2015 échappait à l'Angleterre ? La crise interne qui touche la fédération anglaise depuis des semaines fait désordre. Selon l'aveu de Francis Baron, ancien président de la plus haute instance du rugby anglais, le mondial pourrait bien ne pas avoir lieu sur le sol anglais.
 

La crise qui secoue les grandes instances du rugby anglais pourrait laisser quelques séquelles. Et non des moindres. La victime collatérale pourrait bien être... la Coupe du monde 2015. La semaine dernière, le président de la fédération anglaise de rugby (RFU) Martyn Thomas, mis au pied du mur par un vote de défiance au sein même de sa fédération, était contraint de quitter ses fonctions, tout en conservant néanmoins son poste de directeur exécutif de l'union anglaise. Thomas, dont la crédibilité est pourtant entamée, reste également le représentant de la RFU auprès de l'IRB. Et surtout, il occupe toujours aujourd'hui la fonction de patron de Rugby World Cup 2015, l'organisme chargé du mondial 2015 en Angleterre.

De plus, peu avant ce vote, une enquête interne diligentée par le juge Jeff Blackett avait mis le feu au lac. Après plus de 65 interrogatoires privés, cette enquête mettait le doigt sur les manoeuvres douteuses ayant conduit à la nomination puis au licenciement de John Steele, le prédécesseur de Martyn Thomas. Depuis, c'est Paul Murphy qui assure l'interim et il faudra attendre au moins deux mois avant qu'un nouveau président ne soit élu.

"L'IRB se pose des questions quant à l'organisation du mondial"

Cette semaine, Francis Baron, un autre ex-patron de la fédération anglaise, a tenu à mettre en garde les dirigeants de son pays: "J'avais laissé cette fédération financièrement saine, organisée dans toutes ses structures. Un an plus tard, c'est le chaos. Je ne me souviens pas d'avoir vécu pareille situation." Au point de remettre en cause l'organisation du mondial 2015 par Angleterre ? C'est en tout cas l'hypothèse qu'avance Baron: "Je crains que même si la RFU parvient à sauver ce qui peut encore l'être au sein de ses murs, l'IRB ne se pose des questions quant à la capacité de notre fédération à organiser un Mondial. D'ailleurs, comment pourraient-ils être capables d'organiser un événement planétaire s'ils ne peuvent même pas gérer leur propre maison ?" Et ce dernier sait ce qu'il dit. Car à l'époque où l'Angleterre avait décroché l'organisation du Mondial, le dirigeant de la RFU n'était autre que... Francis Baron. Alors, à moins que le calme ne revienne au sein de la fédération et que les choses soient mises au clair, la Coupe du monde 2015 pourrait bien échapper à l'Angleterre. A Twickenham, le siège de la fédération anglaise, on tentait depuis quelques semaines de faire taire les critiques à propos de l'éviction de John Steele. Visiblement, c'est raté.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×