Richeie Gray Ecosse 2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe du monde

Cinq Ecossais privés de matchs !

Cinq Ecossais privés de matchs !

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 31/03/2011 à 11:03 -
Par Rugbyrama - Le 31/03/2011 à 11:03
Le sélectionneur de l'Ecosse, Andy Robinson, a interdit à cinq avants majeurs de son équipe de disputer des matchs dans leurs clubs respectifs jusqu'à la fin de la saison. Ceci afin de les ménager en vue de la prochaine Coupe du monde en Nouvelle-Zélande (du 9 septembre au 23 octobre).

C’est une décision "choc" qu’a décidé de prendre Andy Robinson. Ainsi, le sélectionneur de l’équipe nationale écossaise a tout simplement interdit à cinq éléments majeurs de son pack de jouer jusqu'au terme de la saison. Son objectif est de les ménager en vue de la prochaine Coupe du monde (du 9 septembre eu 23 octobre). Cette décision concerne trois joueurs de Glasgow, à savoir les deuxième ligne Alastair Kellock et Richie Gray ainsi que le troisième ligne John Barclay, et deux joueurs d'Edimbourg, que sont le talonneur Ross Ford et le pilier Allan Jacobsen. Tous ne pourront pas évoluer avec leurs clubs respectifs d’ici la fin de l’exercice actuel. Si les cinq joueurs sont tenus de respecter la volonté du sélectionneur, c’est parce qu’ils sont tous sous contrat avec la Fédération écossaise.

"Une réflexion fondée"

Ils ne pourront donc pas participer au quatre dernières journées de la Ligue celtique, compétition dans laquelle Edimbourg et Glasgow ont de toute façon perdu toute chance de se qualifier pour les phases finales. A noter également que les deux équipes sont éliminées de la Coupe d'Europe. "C'est une décision qui n'a pas été prise à la légère, se justifie Andy Robinson. C'est une réflexion fondée sur leur saison actuelle, leurs saisons passées et sur une base individuelle" Avant de donner l’exemple de Richie Gray, meilleur Ecossais du Tournoi : "Il a doublé son temps de jeu cette année et il a évolué à un niveau de match bien plus élevé qu’auparavant. En plus, il s’est remarquablement comporté. […] C’est pour son développement en vue du Mondial que je prends cette décision, mais aussi pour les rendez-vous futurs, en se projetant sur les deux ou trois prochaines années."

Les joueurs concernés s'entraîneront toutefois avec leurs clubs respectifs mais auront l'interdiction de participer à des séances avec contacts. Il est vrai que la plupart des participants au Tournoi des 6 Nations ont terminé la compétition fatigués et usés, comme peut en attester la blessure à un genou de Thierry Dusautoir, le capitaine du XV de France, samedi dernier avec son club du Stade toulousain. La question de leur état de fraîcheur au mois de septembre se pose donc inévitablement… Mais les priver totalement de matchs est-il la solution ?