Coupe du Monde

Voilà le XV des Blacks !

Graham Henry a dévoilé la composition du XV néo-zélandais qui affrontera la France en quarts samedi. Il y a quelques surprises... Anton Oliver est titularisé au talon, MacDonald à l'arrière et McAlister au centre. Doug Howlett, auteur de 6 essais dans ce

 
Voilà le XV des Blacks ! - Rugby - Coupe du MondeDPPI
 

Le sélectionneur néo-zélandais Graham Henry avait prévenu qu'il n'alignerait pas son équipe type avant les quarts de finale. L'annonce faite aujourd'hui était donc attendue avec impatience et elle a réservé quelques surprises. Tout d'abord au sein des lignes arrières. Au niveau des ailiers, Joe Rokocoko et Sitiveni Sivivatu ont gagné leurs billets pour affronter la France alors que Doug Howlett ne sera même pas sur la feuille de match. Henry a décidé de se passer de son trois-quarts le plus expérimenté.

Voilà le XV des Blacks ! - Rugby - Coupe du Monde En revanche, le sélectionneur a revu sa copie sur son association au centre. Depuis sa prise de fonction, il rêvait d'une paire McAlister-Smith et c'est d'ailleurs celle-ci qui a le plus jouée depuis le début de la Coupe du monde. Mais voilà, le duo n'a pas convaincu et Conrad Smith se retrouve donc en tribune. Malili Muliana prend sa place au poste de deuxième centre. Le joueur des Waikato Chiefs, longtemps placé à l'arrière des Blacks, monte donc d'un cran pour laisser le numéro quinze à Leon MacDonald. Numéro deux à ce poste avant le mondial, ce dernier a convaincu lors des matchs du premier tour.

Robinson titulaire

Graham Henry a fait dans le classique au niveau de la charnière. Kelleher, qui était déjà titulaire lors de la demi-finale de Twickenham en 1999, est associé à Dan Carter. L'ouvreur des Crusaders ne souffre plus de sa contracture à un mollet donc il retrouve son fauteuil de chef d'orchestre malgré un taux de réussite inférieur dans ses tentatives de but à Nick Evans qui a assuré l'intérim en septembre. Au niveau du paquet d'avants, la troisième ligne est sans surprise. Richie McCaw et Jerry Collins entourent le puissant Rodney So'Oailo.

En deuxième ligne, Henry n'a pas reconduit la deuxième Jack-Williams qui a pourtant le plus joué depuis le début de la compétition. Keith Robinson évince Chris Jack. Robinson est plus âgé que ce dernier mais son expérience du niveau international n'est pas comparable puisque Jack compte une cinquantaine de sélections en plus. Mais la plus grande surprise du huit de devant néo-zélandais vient de la première ligne. Si Tony Woodcock et Carl Haymans sont titularisés comme à leur habitude aux postes de pilier, Graham Henry a choisi d'aligner Anton Oliver au talonnage alors Keven Mealamu a longtemps été le numéro un. Il retrouvera donc, comme lors de la demie de 1999, Raphael Ibanez face à lui.

LE XV DES ALL BLACKS: McDonald - Rokocoko, Muliaina, McAlister, Sivivatu - (o) Carter, (m) Kelleher - McCaw (c), So'oialo, Collins - Williams, Robinson - Hayman, Oliver, Woodcock

REMPLACANTS: Mealamu, Tialata, Jack, Masoe, Leonard, Evans, Toeava.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |