AFP
 
Article
commentaires
Coupe du Monde

Présentation: Japon

Présentation: Japon

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 01/09/2007 à 14:53 -
Par Rugbyrama - Le 01/09/2007 à 14:53
Il sera bien difficile pour les Japonais d'atteindre l'objectif de une voire deux victoires dans la poule des Australiens et des Gallois.

Fiche

Nombre de participations : 5
Meilleur résultat : Premier tour
Sélectionneur : John Kirwan
Capitaine : Takuro Miuchi
Hymne : Kima cayo
Emblème : La Fleur de cerisier

Où en est le Japon ?

Le Japon fera-t-il mieux que lors du Mondial 1991 où il a enregistré sa seule et unique victoire en poule en cinq participations (face au Zimbabwe, 52-8) ? Cela semble difficile même si en match de préparation, le Japon a battu l'équipe lusitanienne. De quoi mettre du baume au coeur d'une formation qui est toujours annoncée comme la grande nation à venir. La série de forfaits enregistrée ces derniers jours dont celui de sa star Ohata ne va pas faciliter la mission des hommes de Kirwan.

L'OBJECTIF

Dans une poule composée de l'Australie, des Fidji et du Canada, le Japon essaiera de signer au moins une victoire. Installés du côté de Seilh, les Japonais tâcheront de s'appuyer sur leurs stars comme Loamanu, Yamamura ou encore Thompson...

LA STAR: Christian Loamanu

Surnommé le Lomu japonais, Christian Loamanu est à 21 ans, le plus jeune international de l'histoire du rugby japonais. Ce Tongien a débarqué à 15 ans au Japon et c'est en vrai Nippon qu'il s'apprête à disputer ce Mondial et non comme un expatrié intégré là pour les besoins de la cause. Ailier surpuissant, il pourrait être une bonne surprise pour les Japonais, surtout face aux Fidji.

LE JOUEUR A SURVEILLER: Luke Thompson

Si Loamanu a été découvert par Jean-Pierre Elissalde, Luke Thompson est la trouvaille de John Kirwan, l'actuel entraîneur japonais. Débarqué d'un club anonyme de la deuxième division de l'île au soleil levant, Thompson est le deuxième ligne incontournable de la mêlée japonaise. La poutre du rugby nippon est un joueur né sur l'île au long nuage blanc... Tout s'explique !

LE SELECTIONNEUR: John Kirwan

Après avoir quitté la Squadra au lendemain de la défaite de trop dans le Tournoi des 6 Nations 2005, Kirwan a pris la succession du Français Jean-Pierre Elissalde qui n'a pu multiplier les engagements après son arrivée à Bayonne. L'ancien champion du monde 1987 avec la Nouvelle-Zélande a pour mission d'effacer le terrible complexe d'infériorité dont souffre l'équipe japonaise.