Reuters
 
Article
commentaires
Coupe du Monde

Les Samoa sans complexe

Les Samoa sans complexe

Par Eurosport
Dans cet article
Par Eurosport - Le 08/09/2006 à 21:10
Accrocheuse et dure au mal, la formation du Pacifique va tenter d'inquiéter les Springboks pour son entrée dans la compétition.

Quarts de finalistes en 1991 et 1995, les Samoa ont moins brillé en Coupe du monde depuis mais ça ne les a jamais empêché de vendre chèrement leur peau et d'inquiéter plus d'une équipe, même les meilleures. L'Angleterre se souvient bien qu'en 2003 elle avait eu des sueurs froides face à la solide formation du Pacifique avant de s'imposer (35-22). C'est ce genre de prestation que les hommes de Michael Jones vont tenter de renouveler dimanche au Parc des Princes. La qualification est à ce prix.

Les Samoans visent en effet les quarts de finale et pour atteindre cet objectif, ils n'ont pas trente six solutions: il faudra battre soit le champion en titre anglais, soit l'Afrique du Sud. Pour ça, Michael Jones sait que son équipe devra livrer un combat de tous les instants. "On aime jouer avec cette impression que c'est nous contre le reste du monde", explique le sélectionneur néo-zélandais. Comme les Boks adorent ça également, les spectateurs risquent d'assister à un combat en mêlée et au sol plus qu'à du beau jeu.

Dans ce schéma, les trois-quarts auront du mal à tirer leur épingle du jeu mais, au cas où, les Samoa pourront compter sur leur monstre, Alesana Tuilagi. Comparé de temps en temps à Jonah Lomu, la vitesse en moins, l'ailier des Leicester Tigers a impressionné pendant la dernière H Cup. En sera-t-il de même dans cette Coupe du monde? Il faut enfin rappeler qu'un record pourrait être battu par un Samoan lors de cette rencontre. Si Brian Lima entre en jeu, il aura participé à cinq phases finales de Coupe du monde après 1991, 1995, 1999, 2003. Pas rien.