AFP
 
Coupe du Monde

Les Gallois font le plein

Les Gallois font le plein

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 20/09/2007 à 22:45
Avec le bonus acquis juste avant la pause, les Gallois ont renoué avec le succès en corrigeant le Japon, 72-18, jeudi soir. Intéressant avant les Fidji, face à qui ils disputeront un match décisif pour la qualification en quarts de finale.
 

C'est à noter - sans ironie aucune -, les Japonais ont mené à deux reprises face aux Gallois. D'entrée de jeu avec une première pénalité signée Onishi, mais surtout après l'essai à la 18e minute de l'ailier Endo, auteur d'une superbe course de 100 mètres... Dans un stade à moitié vide - ou à moitié rempli selon si l'on est pessimiste ou optimiste -, la partie ne s'engageait pas idéalement pour les Gallois en quête de rachat vis-à-vis de leur public après la défaite face à l'Australie.

Jones en dix, épaulé de Hook titularisé au centre, devait en passer par le jeu au pied pour aller occuper le terrain de ses rapides Nippons. Véloces, volontaires, les Japonais ont donc résisté... un temps seulement. Avec une possession de balle qui flirtait avec les 80%, les Gallois allaient bien finir par scorer. L'issue était inéluctable pour les protégés de Kirwan.

Avant d'affronter les Fidji dans un véritable huitième de finale, les Gallois se doutaient bien que la victoire serait au bout de ce dernier match à la maison, mais tout ne fut pas si rose.

Malgré le nombre incroyable de ballons à jouer, malgré une troisième ligne impériale, malgré une conquête très propre, les Gallois ne marquaient pas ou trop peu. Trop peu en tout cas dans le premier acte. Ils ont dû attendre en effet la fin de la première période pour s'offrir le bonus offensif par l'arrière Kevin Morgan qui rattrapait ainsi une bonne partie de ses fautes de main.

La fatigue d'un troisième match de très haut niveau pour les Japonais est venue aider des Gallois plus appliqués en seconde période. Le score enflait alors pour un total de 11 essais (doublé de M. Williams et Sh. Williams) et un score final de 72-18. Le contrat est rempli pour les Gallois qui comptent désormais (avec un match en plus) 10 points comme les Australiens et les Fidjiens.

Encore une chose à noter : Le plus bel essai de la soirée fut certainement celui de facture nippone. Le deuxième, celui de la 57e minute, signé Onozawa, venu conclure un contre et une nouvelle course folle. Décidément, la formule d'un Mondial à 20 équipes n'est pas à retoucher...

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×