DPPI
 
Article
commentaires
Coupe du Monde

Des All Blacks record

Des All Blacks record

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 29/09/2007 à 15:00
En battant la Roumanie (85-8) à Toulouse, la Nouvelle-Zélande a achevé son 1er tour avec un record: 309 points marqués et près de 80 en moyenne. Les choses sérieuses commencent pour les All Blacks dans huit jours avec le quart de finale à Cardiff contre…

Après avoir encaissé un premier essai dès la première minute, les Roumains montraient un beau visage, combatif, disputant tous les ballons dans les rucks. Mais, sur les phases de conquête, la différence était trop flagrante. Certes, chaque ballon gagné par les Roumains suscitait des hourras de la foule, comme cette attaque de Dumitras à la demi-heure de jeu. Cette action était d'ailleurs conclue en force par un essai du talonneur Tincu sous une ovation du public. Mais il faut bien l'admettre, ce dernier n'avait d'yeux que pour les Blacks.

En tout cas lors de la première période. Le bonus acquis dès la 18e minute de jeu, les Néo-Zélandais poursuivaient leur répétition générale en vue du quart de finale à Cardiff dans huit jours. Pas ou très peu de ballon perdu malgré une orgie de munitions, appliquant la stratégie qu'ils maîtrisent si bien du soutien permanent, les Blacks régalaient et se régalaient, peaufinant l'exercice fixé par Graham Henry : travail autour des récupérations dans les zones de plaqueurs-plaqués.

Fini les vacances

Pour autant, la question ne peut que tarauder : les Blacks seront-ils prêts pour affronter l'un des sudistes comme l'Afrique du Sud ou l'Australie ? D'autant que sur le second acte, les Blacks avaient une soudaine tendance au relâchement. Les Roumains ne regardaient pas trop leurs adversaires évoluer et contestaient tous les ballons.
Au niveau des joueurs néo-zélandais attendus au tournant, plusieurs satisfactions, mais aussi quelques bémols. Essayé à l'ouverture, Luke MacAlister a éclairé la première relance pourtant mal engagée des Blacks. Deux crochets pour trouer la défense roumaine en début de match, puis de nombreux coups de pied ratés. De son côté, Nick Evans, arrière puis ouvreur très complet, a encore gagné des points. Keith Robinson qui faisait son retour, ou plutôt son entrée dans la compétition, s'imposait largement dans les airs.

Face à Gontineac, exemplaire dans l'engagement pour ses coéquipiers, les Blacks perdaient peu à peu de leur cote sympathie. Probables futurs adversaires des Bleus à Cardiff, les Néo-Zélandais ont su remettre les petits plats dans les grands à l'heure de jeu, comme sur cette croisée de Collins pour Rokocoko, auteur d'un triplé - pour clore leur quatrième carton (treize essais) en quatre sorties. Mais maintenant qu'ils n'oublient pas, les vacances sont finies.