Reuters
 
Coupe du Monde

All Blacks: Tout baigne !

All Blacks: Tout baigne !

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/08/2007 à 13:53 -
Par Rugbyrama - Le 23/08/2007 à 13:53
Alors que leur préparation touche à sa fin, les All Blacks s'estiment physiquement en pleine forme avant de s'envoler pour la France, la semaine prochaine. Aucune blessure sérieuse n'est à déplorer, et le groupe se déclare motivé comme jamais.
 

C'est presque l'heure pour les All Blacks. Les grands favoris de la Coupe du monde s'envoleront pour la France le 29 août, dans moins d'une semaine, pour se baser en Corse avant de rejoindre Marseille, lieu de leur premier match du Mondial, le 8 septembre, contre l'Italie. Ils en ont fini avec la dernière phase de leur préparation physique. L'encadrement de la Nouvelle-Zélande avait opté pour une préparation essentiellement basée sur le travail physique, sans matches amicaux, contrairement aux autres nations, afin de minimiser les risques de blessure.

Une option payante puisque, à l'exception de bobos mineurs pour Reuben Thorne (adducteurs) et Keith Robinson (mollet), tout le monde est en pleine forme. "Nous serons plus frais, estime le capitaine Richie McCaw. Beaucoup des joueurs de l'hémisphère nord se sont blessés pendant les matches de préparation". Depuis le 21 juillet et la fin du Tri-Nations, les Blacks n'ont disputé que deux rencontres de 50 minutes contre des équipes composées de joueurs d'Auckland. Deux matchs très largement remportés par les hommes de Graham Henry, 79-0 et 69-0. Au total, ils ont inscrit pas moins de 24 essais.

Smith: "Très déterminés"

Plus important, ces deux sorties ont permis à Henry d'effectuer une large revue d'effectif. Il a eu la confirmation que Greg Sommerville était bien apte à jouer ce Mondial. Le pilier, longtemps incertain en raison d'une série de blessures et en dernier lieu d'une opération à un oeil, a joué sans ressentir la moindre gêne. Il a d'ailleurs évolué des deux côtés de la mêlée lors de la seconde rencontre. Idem pur l'autre pilier, Neemia Tialata, qui relevait d'une commotion cérébrale, qui a pu jouer sans problème. Tout va bien donc pour les Blacks.

La dernière batterie de tests physiques a visiblement ravi le staff. "70% des gars ont réalisé leurs meilleurs performances en tests de vitesse et de résistance, a confié l'entraineur Wayne Smith dans le quotidien New Zealand Herald. On a des bases très solides, et quand on a ça on peut construire dessus ". Mais c'est surtout mentalement que l'adjoint de Graham henry ressent la plus grande différence par rapport au dernier Tri Nations. "Les gars sont très déterminés, beaucoup plus excités qu'il y a deux mois. Nous nous sommes bien entrainés, nous avons du talent et nous serons durs à battre", a-t-il promis.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×