Photo montage Sivivatu Wilkinson Picamoles - Other Agency
 
Coupe d'Europe

Stats H Cup - Les stats à ne pas louper pour les quarts de finale de H Cup

Les stats à ne pas louper pour les quarts de finale

Par Clément Mazella
Dernière mise à jour Le 21/01/2014 à 11:46 -
Par Clément Mazella - Le 21/01/2014 à 11:46
En avril prochain, les huit meilleures équipes européennes se retrouveront pour les quarts de finale de la H Cup. Retrouvez les stats à ne pas louper...
 

1. Deux monstres européens vont s'affronter en quart de finale: Munster et Toulouse. Soit les deux formations à avoir atteint le plus souvent ce stade de la compétition. Mais chose incroyable: le quart de finale entre le Munster et Toulouse début avril sera le tout premier déplacement des quadruples champions d'Europe à Thomond Park. Chez eux, les Munstermen sont redoutables. Sur sept quarts de finale disputés à domicile, ils n'en ont perdu qu'un: en 2012 contre l'Ulster.

1. Le déplacement des Saracens à Ravenhill sera leur tour premier quart de finale à l'extérieur. Cette affiche sera un remake de celle de la saison dernière que les Saracens avaient remportée 27-16 à Twickenham

2. Lors de cette édition 2013-2014, seulement deux formations n'ont pas remporté le moindre match de poules. Sans surprise, il s'agit des deux formations italiennes: Trevise et Zebre. Pire, elles n'ont même pas décroché le moindre point, affichant un piètre zéro pointé au compteur. Pour rappel, jamais un club italien n'a atteint les quarts de finale de la H Cup.

3. Cette année, trois pays ne seront pas représentés lors des quarts de finale de la H Cup: l'Italie, l'Ecosse et le pays de Galles. Pour ce dernier, c'est le symbole de la baisse du niveau de jeu de ses provinces.

6. Six anciens champions de H Cup vont jouer les quarts de finale (Ulster, Toulon, Leinster, Leicester, Munster et Toulouse), et les huit clubs ont déjà remporté en tout 16 trophées européens (13 H Cup et 3 Amlin Challenge Cup). Les Saracens sont les seuls présents à ne pas avoir soulevé de trophée européen.

6. L'Ulster s'est qualifié pour les quarts de finale avec six victoires sur six. Un parcours incroyable, avec notamment un succès à Leicester, qui n'avait plus perdu à domicile en H Cup depuis 2006. Toutefois, les statistiques ne plaident pas en faveur de la province irlandaise. Aucun club n'a gagné la H Cup en ayant remporté tous les matchs de poules la même saison. Pour l'anecdote, l'Ulster n'a reçu qu'un seul quart de finale dans son histoire: contre Toulouse en 1998-1999. Date de son unique sacre européen...

Pienaar - Ulster Montpellier - 10 janvier 2014
Pienaar - Ulster Montpellier - 10 janvier 2014 - Icon Sport

7. Toulon dispute sa troisième campagne européenne. Et il n'a perdu aucun match dans son antre de Mayol, présentant le magnifique ratio de sept victoires en autant de rencontres. L'an dernier, le RCT avait battu Leicester en quart de finale. Le tenant du titre en fera-t-il autant cette année face aux Irlandais du Leinster ? Les Irlandais n'ont plus disputé un quart de finale européen sur le sol français depuis 2006. Cette année-là, ils avaient créé la sensation en dominant Toulouse (35-41).

11. Pour la onzième fois de l'histoire, trois clubs français (Toulon, Clermont et Toulouse) seront présents en quart de finale de la H Cup. A trois reprises (1999, 2010, 2011) la France a compté quatre représentants. En 2009, pire année, Toulouse était le seul.

14. L'ailier de Clermont, Sitiveni Sivivatu, est le joueur qui a franchi le plus souvent la défense adverse (14 fois) lors des phases de poules.

27. Louis Picamoles, le troisième ligne de Toulouse, est en tête des joueurs ayant éliminé le plus de défenseurs adverses (27 au total). Pas étonnant alors de retrouver Toulouse comme l'équipe qui a su battre le plus de défenseurs (164).

71. Ce n'est un secret pour personne: Marcel-Michelin est une forteresse imprenable. Cela fait désormais 71 rencontres consécutives, toutes compétitions confondues, que Clermont ne s'est plus incliné à domicile. La tâche des Anglais de Leicester s'annonce des plus compliquées lors du quart de finale.

73. Avec soixante-treize unités au compteur, l'ouvreur de Toulon, Jonny Wilkinson, demeure le meilleur réalisateur de la compétition, devant Dan Biggar (Ospreys, éliminé) et Rhys Priestland (Llanelli, éliminé). Dans le Top 10 de ce classement, Wilkinson est le seul à appartenir à une formation française. Chez les marqueurs d'essais, c'est l'ailier des Saracens, Chris Ashton, qui est en tête avec sept réalisations.

520. Clermont a réalisé une phases de poules des plus remarquables. L'ASMCA, en six journées, demeure l'équipe qui a remporté le plus de rucks (520). Mais c'est elle aussi qui a effectué le plus de mètres ballon en main (2989m) et qui a effectué le plus de passes après contact (111).

Louis Picamoles - saracens toulouse - 18 octobre 2013
Louis Picamoles - saracens toulouse - 18 octobre 2013 - Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×