Drapeau H Cup - 2013 - DPPI
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Reforme Coupes d'Europe: Les Celtes se positionnent

Les Celtes se positionnent

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 26/09/2013 à 17:33 -
Par Midi Olympique - Le 26/09/2013 à 17:33
Jusque-là plutôt discrètes, les nations celtes ont réagi à la crise qui frappe l’organisation de la Coupe d’Europe. Ecossais, Gallois et Irlandais jouent l’apaisement.

Jusque-là, Français et Anglais occupaient le devant de la scène médiatique, dans la crise majeure que traverse la Coupe d’Europe sous ses différents formats évoqués. Dans le viseur du duo franco-anglais, les pays celtes s’étaient fait jusque-là plutôt discrets, se contentant d’observer les réactions de l’ERC, l’IRB et des fédérations française et anglaise de rugby à l’annonce de la création, la semaine dernière, de la Rugby Champions Cup censée remplacer la H Cup.

Ce jeudi et via des communiqués publiés simultanément sur les sites des fédérations galloise, irlandaise et écossaise, les Celtes ont finalement réagi. Avec un fil conducteur: H Cup ou Rugby Champions Cup, il faut absolument qu’une Coupe d’Europe se tienne la saison prochaine. Pour le reste, les trois nations s’en remettent au positionnement de l’IRB, qui a clairement affiché son agacement suite à l’annonce de la création de la RCC, sans autre forme de concertation, à l’initiative des Anglais et appuyée par le Ligue nationale de rugby en France.

Revenir autour de la table

Par la voix de son président Bernard Lapasset, lundi dans les colonnes de Midi Olympique, l’IRB ne fermait toutefois pas complètement la porte à la création d’une nouvelle Coupe d’Europe. "Nous n’en sommes pas au stade de la décision, précisait-il alors. Il nous faut d’abord entendre les desiderata de chacun pour entamer ensuite des négociations". En clair, rien d’impossible, ni en faveur d’une préservation de la H Cup, ni dans le sens de la création d’une nouvelle compétition.

C’est la ligne de conduite qu’ont décidé de suivre les Fédérations celtes. Si rien n’est impossible, l’IRFU (Irlande) et la SRU (Écosse) ouvrent leur communiqué en assurant que leurs provinces respectives "ne participeront pas à une compétition qui ne bénéficie pas du soutien entier de l’IRB". Avant d’appeler les différents protagonistes à revenir aux négociations, évoquant les volontés de "travailler avec tous les collègues européens et de voir tous les partis revenir autour de la table pour s’engager pleinement dans des négociations sensées et efficaces". Les Gallois, de leur côté, ont précisé qu'ils ne permettront pas à leurs clubs de prendre part à un tournoi non-validé par l'IRB. Un pas en avant de la part des nations celtes, qui jouent l’apaisement dans ce dossier explosif. Reste à évoquer le concret, soit les négociations en elles-mêmes, pour espérer une sortie de crise rapide.

 
 

commentaires


  • LaurentD1227/09/2013 12:13

    Je ne suis pas convaincu. Les Anglais ont toujours eu une mentalité à vouloir prendre le plus et donner le moins. Ils sont très peu coopératifs et ça pose problème. Je pense que c'est une vision à court terme. Une compétition telle que la coupe d'Europe a besoin d'être installée sur la durée. Si à la moindre anicroche une ligue claque la porte et créé sa propre compétition, ça ne vaut plus rien. Si la HCUP est mise à terre, les victoires de Brive, du Stade Toulousain et du RCT ne seront plus que des victoires en chocolat. Enfin, c'est une question d'image. Le monde du rugby, qui a une excellente image, passe aujourd'hui pour un rassemblement de "branleurs", incapables de construire un modèle sur le temps.

  • LaurentD1227/09/2013 12:04

    C'est un autre modèle économique que le nôtre. Ils doivent gérer aussi un nombre de licenciés moindre et un championnat domestique bien moins compétitif que le nôtre. A titre perso, je crois que la France a 7 qualifiés cette année. Je trouve que c'est très correct. Concernant les retombées financières, c'est au sein de l'ERC que ça doit se gérer et non en faisant sécession. Il est bien plus dommageable pour le rugby qu'aucune coupe d'Europe ne voit le jour. C'est un modèle économique sur le long terme. Il faut faire attention à ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain.

  • notafrog26/09/2013 23:26

    Très juste. Je me suis mal exprimé. "BT Sport par l'intermédiaire de Sky" est la chose à quoi on s'abonne. Mais l'abo se fait bien sûr sur BT Sport. J'étais sur le site récemment dans l'espoir de trouver une option internet pur, sans ligne BT et sans abonnement Sky. Voué à l'echec bien entendu.