Casey Laulala - Toulon-Munster - 27 avril 2014 - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

RCT-Munster (24-16), Statistiques - Avec 93% de plaquages réussis, Toulon avait mis les barbelés

Avec 93% de plaquages réussis, Toulon avait mis les barbelés
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 27/04/2014 à 19:16 -
Par Anne-Sophie Bernadi - Le 27/04/2014 à 19:16

Malgré une conquête directe moins performante que celle du Munter, Toulon a arraché la victoire grâce à une défense monstrueuse (24-16). Les statistiques.

 

On ne gagne pas seulement un match de rugby en marquant des essais. Si certains en doutaient encore, les voilà définitivement fixés après la performance de Toulon ce samedi sur la pelouse du Vélodrome de Marseille. Pas d'essai au tableau d'affichage varois mais une puissance déconcertante à faire pâlir le Munster. En conquête directe, les Irlandais ont été plus performants. En témoignent leur taux de réussite supérieur à celui des Toulonnais dans les secteurs de la touche et de la mêlée. 75% de réussite en mêlée contre 85.7% pour le Munster, une différence non négligeable. Une conquête directe maîtrisée qui a permis aux Irlandais d'asseoir leur domination territoriale: 59% sur l'ensemble du match et 68% en deuxième période ! Logiquement, les hommes de Rob Penney ont inscrit le seul essai de la rencontre, signé Simon Zebo.

Mais le RCT s'est accroché de toutes ses forces, sans jamais s'affoler. Avec force, il a finalement fait plier ses adversaires. Car les hommes de Bernard Laporte ont fait preuve d'une défense d'acier. 93 plaquages effectués et seulement 7 manqués, soit un pourcentage de réussite de 93% dans ce secteur. Le RCT a pu compter sur des éléments de poids dans ce combat. Mathieu Bastareaud, Matt Giteau ou encore Carl Hayman comptabilisant à eux trois 31 plaquages. Au total, les Toulonnais sont venus à bout de douze défenseurs. Alors que les Munstermen n'en ont battu que sept.

Enfin, Toulon a pu s'appuyer sur la discipline, vivement réclamée par le manager Bernard Laporte à la veille du match. C'est ainsi qu'ils ont concédé huit pénalités quand leurs adversaires leur en offraient quatre de plus. Un secteur sur lequel les champions en titre pourront s'appuyer le 24 mai prochain pour défendre leur titre face aux Saracens. Samedi contre Clermont, les Sarries ont concédé onze pénalités...

Montage Toulon-Munster - 27 avril 2014

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

Votre dose de sport quotidienne livrée tous les matins dans votre boîte mail

 
0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×