Morgan Parra - Clermont - 19 avril 2014 - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

Morgan Parra (Clermont): "Notre groupe aime être confronté aux meilleurs"

Parra: "Notre groupe aime être confronté aux meilleurs"

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 23/04/2014 à 15:43 -
Par Clément Mazella - Le 23/04/2014 à 15:43
"On est excité", a avoué Morgan Parra au moment d'évoquer la demi-finale face aux Saracens. Et donne les Anglais légèrement favoris. "Du 51-49".
 

C'est un immense défi qui vous attend samedi ?

Morgan PARRA: Oui, et on aime ça. On est excités, il y a un peu de nervosité, mais c'est normal. Il faut qu'on fasse une bonne semaine de travail pour répondre au gros défi qui nous attend samedi. Quand tu es dans les quatre dernières équipes, c'est ce qui se fait de mieux en Europe. Ce sera une demi-finale difficile, il faut qu'on y aille avec de la détermination, mais surtout l'envie de se faire plaisir. Parfois on oublie cette notion, mais pour nous je pense que c'est important.

C'est compliqué de jouer sur les deux tableaux ?

M.P: Oui, mais depuis quelques saisons on a l'habitude de jouer sur les deux tableaux. Notre effectif se connaît, travaille bien ensemble, partage les bons comme les mauvais moments... Et je pense qu'un paquet de joueurs et de clubs voudrait jouer les deux tableaux, donc on ne va pas se plaindre ou se cacher derrière ça. C'est difficile, mais ça l'est aussi pour Toulon, et on va tout donner samedi pour gagner.

Comment sentez-vous l'équipe par rapport aux autres années ?

M.P: Je vous le dirai samedi... Mais c'est un groupe qui a l'habitude, si l'on peut dire parce qu'on n'y est pas depuis 10 ans, mais qui aime bien ce genre de rendez-vous, qui aime être confronté aux meilleurs, et être dans un climat hostile. On aura tout ça samedi. Parmi les quatre dernières équipes, il n'y a plus de favori. C'est du 50-50, ou peut-être 51-49 pour les Saracens parce qu'ils seront sur leur terrain avec l'appui de leur public. Mais on est prêts.

" On aime ce genre de rendez-vous, et on ne le cache pas, on veut le gagner"

Qu'est-ce qui vous persuade que vous saurez hausser le niveau, après les récentes performances en Top 14 ?

M.P: C'est une compétition différente, et chaque match en Coupe d'Europe est éliminatoire, même les matches de poules. Ce qui nous persuade qu'on va basculer c'est qu'on aime ce genre de rendez-vous, et on ne le cache pas, on veut le gagner.

Allez-vous vous servir de la frustration de la finale perdue la saison dernière ?

M.P: C'est sûr qu'on l'a dans un coin de la tête mais on ne va pas se servir que de ça. C'est bien de se servir du passé pour avancer, on a appris de nos erreurs, mais on essaie d'évoluer. Notre jeu actuel est parfois moins beau qu'avant, mais tant que ça gagne, ça nous va. On va essayer de retrouver l'agressivité qu'on avait mis en première mi-temps face à Leicester et en seconde mi-temps face à Castres. Si on arrive à faire aussi bien pendant 80 minutes, on sortira gagnants du combat samedi.

Vous les avez rencontrés et battus trois fois ces dernières saisons. Cette expérience peut jouer en votre faveur ?

M.P: Pas vraiment, le quart de finale c'était il y a deux ans... Aujourd'hui leur équipe s'est renforcée, notamment avec les frères Vunipola qui apportent énormément. Ils ont aussi appris de leurs défaites, le quart de finale face à nous ou la demi-finale face à Toulon l'an dernier, et je pense qu'ils sont encore plus forts que ces dernières années. On sait à quoi s'attendre, et de toute façon il n'y a pas de match facile si on veut aller au bout. A nous de tout donner, et de sortir de ce genre de match sans regrets.

Morgan Parra - Clermont llanelli - 19 janvier 2013
Morgan Parra - Clermont llanelli - 19 janvier 2013 - Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×