Jamie Roberts - RAcing - 2013 - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

Jamie Roberts: "Le Racing a joué en-dessous de son niveau"

Roberts: "Le Racing a joué en-dessous de son niveau"

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 19/01/2014 à 10:25 -
Par Clément Mazella - Le 19/01/2014 à 10:25
Peu gâté par les blessures depuis qu’il a débarqué au Racing-Metro, Jamie Roberts revient gonflé à bloc pour son club et sa sélection. L’international gallois tentera de relancer une attaque francilienne bien moribonde.
 

Vous n’avez pas été épargné par les blessures depuis votre arrivée dans les Hauts-de-Seine…

Jamie ROBERTS: Oui c’est vrai. J’ai d’abord été opéré de la cheville, et cela n’a pas été facile de revenir. Malheureusement, je me suis blessé de nouveau contre Toulon, ce qui m’a fait manquer les matchs contre Oyonnax et les Scarlets. C’est toujours dur, quand on revient de blessure, de s’en faire une nouvelle dans la foulée. Les résultats durant cette période ont été défavorables, et j’espère que cela va changer pour mon retour. C’est le challenge de ce week-end.

Le Racing connait des difficultés sur le plan offensif. Qu’allez-vous apporter à cette équipe ?

J.R: J’ai visionné les rencontres face à Oyonnax et aux Scarlets. Donc déjà faire preuve de sang-froid. Contre Llanelli par exemple, nous avons gâché deux ou trois opportunités de scorer. Et c’est frustrant de travailler dur pour se mettre en position de marquer, et ne pas pouvoir concrétiser ces efforts. J’essaierai donc d’apporter ce sang-froid qui permet de faire le bon geste au bon moment, et également mon expérience. Je crois que nous avons joué en-dessous de notre niveau durant la première partie de saison, tout le monde est d’accord là-dessus, et nous voulons désespérément gagner cette année avec l’espoir que cela commence ce weekend.

" Rendre la confiance que mon pays m’a accordé"

C’est tout de même un gros morceau qui vous attend dimanche.

J.R: C’est sûr que Clermont est une excellente équipe, clairement une des meilleures d’Europe. Elle n’a plus perdu chez elle depuis quatre ans, a atteint plusieurs demi-finales et finales ces dernières années… Ce sera dur, mais sera également une chance pour nous de pouvoir montrer ce qu’on sait faire. Pour ma part j’adore jouer à l’extérieur. Au-delà du challenge, ce n’est pas seulement contre quinze mecs que vous vous battez, mais en plus contre vingt mille supporters. Le rugby est un sport où vous pouvez prendre cher très vite si vous n’êtes pas au top et c’est typiquement cela qui peut se passer dimanche. On est donc obligé d’y aller dans l’optique de gagner et il faudra que nous soyons tous au plus près de notre maximum compte tenu de la qualité de l’opposition. 

Avez-vous été surpris d’être retenu dans la liste du pays de Galles pour ce tournoi des VI Nations, compte-tenu des ennuis physiques que vous avez connus ?

J.R: Oui et non. C’est vrai que je n’ai pas beaucoup joué cette saison à cause de mon opération à la cheville et mon problème au genou. Mais je sais ce que j’ai pu donner pour le maillot gallois, pour le XV du poireau et ils me font confiance même si j’ai été blessé. Je suis pour ma part redevable de cette confiance. Chaque week-end où je jouerai au rugby, je devrai montrer que je mérite ma place dans cette équipe. Il n’y a aucun doute qu’après ce match de H Cup, dès mon retour sous le maillot gallois, je ferai tout mon possible pour rendre cette confiance qui m’a été accordée.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×