Drapeau H Cup - 2012 - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

H Cup: Français et Anglais vont-ils faire pencher la balance en leur faveur ?

Français et Anglais vont-ils faire pencher la balance ?

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 11/09/2013 à 17:33 -
Par Rugbyrama - Le 11/09/2013 à 17:33
Les Français ont rejoint les Anglais pour menacer de boycotter les coupes d’Europe de rugby. Une situation inévitable. Mais auront-ils gain de cause ?
 

L’avenir des coupes d’Europe de rugby parait de plus en plus flou. Après les formations anglaises, c’est au tour des clubs français de mettre le feu aux poudres en menaçant de les boycotter. Une situation "inévitable" selon Nigel Wray, le président des Saracens. "C'est inévitable que cela se produise. Avec la structure actuelle, nos deux nations, qui assurent la plupart des revenus, sont en permanence déboutées par les quatre autres pays (pays de Galles, Ecosse, Irlande et Italie NDLR)", martèle-t-il à ESPN.

Pour ce dernier, l’issue est claire: quitter tout bonnement la formule actuelle de l’ERC. "Si on veut changer quelque chose, il n'y a pas d'autre choix que d'abandonner le système actuel. C'est ce que nous essayons de faire. Nous essayons de monter notre propre compétition et nous espérons que les autres pays nous rejoindront. Les clients ne veulent pas plus de matches, ils veulent de grands matches".

L’Angleterre et la France biaisées

D’autant que la position des clubs français constitue un renfort de poids pour les Anglais. Et cela pourrait bien faire pencher la balancer dans leur sens. Il faut bien reconnaître que les deux nations sont biaisées par le système en place. Actuellement, les six meilleurs clubs anglais et les six meilleurs français sont mécontents d'avoir à se battre pour se qualifier lorsque onze places sont allouées aux Ecossais, Gallois, Irlandais et Italiens, qui s'affrontent dans un championnat de douze provinces, la Ligue celtique.

"Rien n'est sorti des discussions lors des quinze derniers mois et il n'y a plus eu de réunion depuis mai, s'est plaint Mark McCafferty, le président de la Ligue anglaise de rugby. Si on ne trouve pas une issue associant tous les clubs européens, il faudra alors au moins créer une compétition avec les clubs anglais et français". Ces derniers ont un plan solide: une compétition européenne à 20 clubs "reposant sur le principe de la qualification au mérite pour chaque championnat", qui remplacerait le format actuel à 24 clubs. Face à cette crise qui couve, l’ERC tient ce mercredi à Dublin une réunion décisive avec ses actionnaires. Reste à voir si les choses vont bouger.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×